Reach for Infinity, dirigée par Jonathan Strahan

Après Engineering Infinity et Edge of Infinity, je continue la série des anthologies Infinity dirigées par Jonathan Strahan. La troisième s’intitule Reach for Infinity et revient encore un peu en arrière par rapport aux précédentes. Cette fois, l’humanité n’en est encore qu’au début de la colonisation du système solaire.

Continuer la lecture de « Reach for Infinity, dirigée par Jonathan Strahan »

Engineering Infinity, de Jonathan Strahan

Il y a quelques années, l’anthologiste australien Jonathan Strahan lançait une série d’anthologies autour du thème “Infinity”. La liste des auteurs présents au sommaire de la première, Engineering Infinity, m’a mis l’eau à la bouche et j’ai donc fait l’acquisition de l’ouvrage puis je l’ai lu. La série a continué année après année et s’est terminée en 2018 avec la publication du septième et dernier volume. Ayant décidé récemment de me relancer dans cette série, j’ai préféré commencé par une relecture complète de la première anthologie avant de passer à la suivante.

Continuer la lecture de « Engineering Infinity, de Jonathan Strahan »

Rifteurs, de Peter Watts

Peter Watts est un auteur dont je suis la traduction de l’œuvre avec grand intérêt. Vision aveugle avait certes un côté un peu trop touffu, mais la multitude d’idées que contenait l’ouvrage était impressionnante. Starfish, plus ancien, était plus aéré et surtout bénéficiait d’une ambiance très particulière qui rehaussait l’intérêt du roman. Rifteurs en est la suite directe.

Continuer la lecture de « Rifteurs, de Peter Watts »

Starfish, de Peter Watts

En 2009, Fleuve Noir nous a proposé un nouvel auteur de hard science en la personne de Peter Watts. Son roman Vision aveugle m’avait semblé un peu trop touffu, mais la richesse d’idées qu’il véhiculait m’avait convaincu de continuer à m’intéresser à l’auteur. Cet été, la collection Rendez-vous Ailleurs revient à la charge avec cette fois le premier roman de Watts, Starfish, qui début une trilogie de SF sous-marine. Rappelons en passant que l’intégralité des textes de Peter Watts, dont ce roman, sont disponibles en anglais sur son site sous licence creative commons.

Vision aveugle, de Peter Watts

Ce mois-ci Fleuve noir, par le biais de la collection Rendez-vous ailleurs, nous offre un peu de hard-science avec Vision aveugle de Peter Watts.
Canadien d’origine et formé à la biologie des mammifères marins, Peter Watts s’est d’abord illustré avec Rifters, une trilogie de SF consacrée aux grands fonds marins. Pour les anglophones notons qu’il est partisan de la licence Creative Commons et que la plupart de ses écrits sont disponibles directement sur son site.