Saevus Corax gets away with Murder, de K. J. Parker

Qu’est-ce que je fais quand j’hésite sur le prochain bouquin à lire ? Parfois, je regarde s’il me reste un K. J. Parker en réserve. Et c’était justement le cas puisque je disposais encore du dernier volume de sa trilogie Saevus Corax. La vie est bien faite.

Continuer la lecture de « Saevus Corax gets away with Murder, de K. J. Parker »

Le démon de Maître Prosper, de K. J. Parker

J’ai déjà abondement parlé ici de K. J. Parker et c’est donc une grande joie pour moi de voir un éditeur français s’intéresser à nouveau à l’auteur, après plus d’une décennie sans nouveauté dans la langue de Molière. C’est avec une novella que ce retour se fait, ce qui j’espère facilitera la prise de contact pour les lecteurices qui voudraient s’y intéresser.

Continuer la lecture de « Le démon de Maître Prosper, de K. J. Parker »

Dernier combat, de Joe Abercrombie

Ma relecture des deux premiers volumes de la trilogie La première loi de Joe Abercrombie s’est très bien passée. Je n’ai donc pas trainé avant d’enchaîner avec le dernier volume, édité par chez nous d’abord sous le titre Dernière querelle puis Dernier combat.

Continuer la lecture de « Dernier combat, de Joe Abercrombie »

Haut et court, de Joe Abercrombie

La relecture du premier roman de Joe Abercrombie s’étant très bien déroulée, je n’ai pas attendu longtemps avant de me lancer dans celle du deuxième volume de cette trilogie. Un deuxième volume qui porte lui aussi deux titres français : Déraison et sentiments et Haut et court.

Continuer la lecture de « Haut et court, de Joe Abercrombie »

Premier sang, de Joe Abercrombie

J’ai déjà parlé ici des ouvrages de Joe Abercrombie, mais je n’avais pas chroniqué ses tout premiers romans. Me lançant dans une relecture de son univers de La première loi, voilà donc une bonne occasion de dire quelque chose à ce propos. Commençons donc avec Premier sang, aussi connu en français sous le titre L’éloquence de l’épée.

Continuer la lecture de « Premier sang, de Joe Abercrombie »

Saevus Corax Captures the Castle, de K. J. Parker

Récemment, j’ai dit du bien du dernier roman de K. J. Parker. Il se trouve que ce dernier n’était que le premier d’une trilogie dont le deuxième volume est déjà sorti. Joie des trilogies publiées en trois mois. Voyons donc où Saevus Corax va traîner et déclencher des catastrophes cette fois-ci.

Continuer la lecture de « Saevus Corax Captures the Castle, de K. J. Parker »

Saevus Corax Deals with the Dead, de K. J. Parker

La sortie d’un nouveau roman de K. J. Parker est toujours très bonne nouvelle pour moi. Alors quand il s’en annonce carrément trois à sortir en autant de mois successifs, c’est triple joie. Je n’ai donc pas attendu avant de me plonger dans le premier volume, avec un de ces titres dont l’auteur a le secret, Saevus Corax Deals with the Dead.

Continuer la lecture de « Saevus Corax Deals with the Dead, de K. J. Parker »

La Première ou Dernière, de L. L. Kloetzer

J’ai causé ici en bien de Noon du Soleil Noir, du duo L. L. Kloetzer. Et comme promis en fin de volume, un deuxième épisode des aventures de Yors et Noon est bien sorti. Je me suis donc fait un plaisir de le lire.

Continuer la lecture de « La Première ou Dernière, de L. L. Kloetzer »

Pillars of Eternity

A la fin du siècle dernier et au début de l’actuel, j’ai passé beaucoup de temps sur les deux premiers volets de la série vidéo-ludique Baldur’s Gate. Ces deux jeux ont imposé un véritable genre du jeu de rôle en 3D isométrique, qui depuis a connu de nombreux avatars. Personnellement, je me suis un peu éloigné du genre. Mais récemment j’ai eu envie de replonger dans ce genre de rpg de fantasy et mon choix s’est porté sur Pillars of Eternity.

Continuer la lecture de « Pillars of Eternity »

Déraillé, de Terry Pratchett

Un des effets récurrents quand l’un.e des auteurices que je lis disparait, c’est que j’ai tendance à attendre avant de me décider à lire le « dernier » de ses ouvrages, parce qu’après je n’en aurai plus d’autres de nouveau. C’est comme ça que j’ai laissé traîner La Sonate Hydrogène de Iain M. Banks pendant des années avant de me décider à le lire. C’est le même soucis avec Pratchett : il me reste quelques ouvrages dans le Disque-Monde et c’est un peu difficile de me résoudre à les lire. J’ai quand même réussi cette année à avancer un peu en m’occupant de Déraillé.

Continuer la lecture de « Déraillé, de Terry Pratchett »