La course au Rhin, de Nicolas Aubin

Je repère parfois des ouvrages au moment de leur sortie parce qu’ils arrivent à m’intriguer en posant une question. Ainsi celle qui sert de sous-titre à La course au Rhin de Nicolas Aubin : Pourquoi la guerre ne s’est-elle pas fini à Noël, a attiré mon attention. Et j’ai alors réalisé que je ne l’étais jamais posé sérieusement la question. Alors qu’après six semaines à piétiner dans le bocage normand, les armées alliées percent fin juillet et en un mois à peine elles prennent Paris et une bonne partie du territoire français, comment se fait-il que quatre mois plus tard elles pataugent dans les Ardennes ? Qu’a-t-il bien pu se passer  – ou ne pas se passer – dans l’intervalle ? J’ai donc attaqué ma lecture de l’ouvrage. Continuer la lecture de « La course au Rhin, de Nicolas Aubin »

Pourquoi Hitler n’a pas eu la bombe atomique, de Nicolas Chevassus-au-Louis

J’ai déjà parlé ici d’un ouvrage la collection Mystères de guerre des éditions Economica, Assaut sur Malte ! de Charles Turquin. J’ai poursuivi un peu mon exploration de cette collection avec un livre à l’orientation nettement moins uchronique mais qui pose une question intéressante : Pourquoi Hitler n’a pas eu la bombe atomique, écrit par Nicolas Chevassus-au-Louis.

Continuer la lecture de « Pourquoi Hitler n’a pas eu la bombe atomique, de Nicolas Chevassus-au-Louis »

Les guerres de Louis XIV, de John A. Lynn

Le règne de Louis XIV est une des époques qui m’intéressent un peu. Ayant eu l’occasion de mettre la main sur un ouvrage ayant bonne presse et consacré à ses conflits, je n’ai pas trop hésité. Et j’ai même fini par lire Les guerres de Louis XIV de John A. Lynn.

Continuer la lecture de « Les guerres de Louis XIV, de John A. Lynn »

Les cent derniers jours d’Hitler, de Jean Lopez

Les ouvrages historiques peuvent être très généraux ou au contraire aborder des points assez précis. C’est par exemple le cas du Les cent derniers jours d’Hitler écrit par Jean Lopez. Le titre a lui tout seul semble assez bien résumer le contenu. Alors qu’y a-t-il à raconter sur les trois derniers mois de la vie d’un des pires dictateurs de l’histoire ? Continuer la lecture de « Les cent derniers jours d’Hitler, de Jean Lopez »

Assaut sur Malte ! 1942, si l’Axe avait osé, de Charles Turquin

Les éditions Economica ont plusieurs collections de littérature historique, dont l’une d’elles s’intéresse à répondre à des questions qui peuvent servir de base à l’uchronie ou constituent des mystères pas forcément très connu. J’avais déjà eu l’occasion de lire le très bon Le Sud pouvait-il gagner la guerre de sécession ? de Vincent Bernard et j’en parlerai probablement ici si j’ai l’occasion de le relire. En attendant, je me suis intéressé à un autre titre de la collection Assaut sur Malte ! écrit par Charles Turquin.

Continuer la lecture de « Assaut sur Malte ! 1942, si l’Axe avait osé, de Charles Turquin »

Le grand roman de la physique quantique, de Manjit Kumar

Aimant beaucoup la science-fiction, il n’est pas surprenant que je sois intéressé par la science (tout court). Cet intérêt pour les questions scientifiques est d’ailleurs probablement à l’origine de ma passion pour la SF. Je lis cependant assez peu d’ouvrage sur ce genre de sujet, même s’il arrive qu’il s’en glisse un dans ma pile de lecture. Ce fut le cas du Grand roman de la physique quantique, écrit par Manjit Kumar. Continuer la lecture de « Le grand roman de la physique quantique, de Manjit Kumar »

Mondes en guerre, T.1 De la préhistoire au Moyen Âge, dirigé par Giusto Traina

En 2019, les éditions Passés Composés, spécialisées dans l’histoire, se sont lancés dans un défi : publier une série (sous la direction de Hervé Drévillon) de quatre volumes anthologiques sur l’histoire de la guerre, des origines de l’humanité à nos jours. Voilà une entreprise qui me séduisait beaucoup. Je me suis donc procuré le premier volume, dirigé par Giusto Traina. Continuer la lecture de « Mondes en guerre, T.1 De la préhistoire au Moyen Âge, dirigé par Giusto Traina »

Le mythe de la guerre-éclair, de Karl-Heinz Frieser

Je sais depuis un moment que l’Allemagne ne doit pas ses succès du début de la deuxième guerre mondiale à l’usage d’une formule magique, baptisée Blitzkrieg. Mais j’avais envie de creuser un peu le sujet et c’est justement ce que propose l’ouvrage Le mythe de la guerre-éclair dans lequel Karl-Heinz Frieser s’intéresse en particulier à la campagne du printemps 1940, qui voit la chute de la France.

Continuer la lecture de « Le mythe de la guerre-éclair, de Karl-Heinz Frieser »

The Glorious Cause, de Robert Middlekauff

L’un des livres qui a marqué mon parcours de lecteur de littérature historique fut La guerre de Sécession (Battle Cry of Freedom en anglais) de James McPherson. Un pavé de près de mille pages consacré au conflit qui déchira les États-Unis au 19e siècle. Ce livre a fait une très forte impression chez moi, par sa mise en place du contexte et la multiplicité des angle de vue sur son sujet. J’ai eu par la suite l’envie de trouver un livre équivalent sur un autre événement clé de l’histoire de ce pays : la guerre d’indépendance. Et c’est en anglais que j’ai fini par trouver ce The Glorious Cause écrit par Robert Middlekauff, un ouvrage publié dans la même collection que celui de McPherson. Continuer la lecture de « The Glorious Cause, de Robert Middlekauff »

Histoire des codes secrets, de Simon Singh

Fouiller dans les profondeurs de sa bibliothèque permet parfois d’en ressortir des ouvrages dont on a un peu oublié l’existence. C’est ainsi que je suis retombé sur Histoire des codes secrets, un ouvrage de Simon Sigh que je n’avais toujours par lu, alors qu’il doit prendre la poussière depuis deux décennies dans mes étagères.

Continuer la lecture de « Histoire des codes secrets, de Simon Singh »