Gunpowder Moon, de David Pedreira

Les genres littéraires ne sont pas des territoires bien définis et distincts : leurs frontières sont floues et ils ont tendance à se chevaucher. Ainsi, on trouve des ouvrages qui rentrent autant dans la case « Science-Fiction » que dans la case « Thriller », comme ce fut le cas avec les romans d’Andy Weir et j’ai déjà croisé ce genre de mélange, notamment chez des auteurs de thriller qui explorent un peu le domaine de la SF (par exemple L’index de la peur de Robert Harris ou Le sang des hommes de Philip Kerr). C’est apparemment au même croisement que l’on peut trouver Gunpowder Moon de David Pedreira.

Continuer la lecture de « Gunpowder Moon, de David Pedreira »

Histoire de la Russie et de son Empire, de Michel Heller

Lorsque j’ai démarré ce blog, je comptais parler exclusivement d’imaginaire. J’ai à l’occasion publié quelques chroniques sur des thrillers, puisqu’il m’arrive de temps en temps d’en lire, sans pour autant en faire une habitude. Je vais cependant élargir un peu ma ligne éditoriale pour inclure maintenant des ouvrages historiques. En 2020, ce type d’ouvrage a représenté presque un tiers de mes lectures, une part en augmentation forte ces dernières années. Et comme je sens que j’écrirai volontiers sur plusieurs de ces ouvrages, je me suis dis qu’il était temps de passer aux actes et d’en parler un peu ici. Je commencerai donc avec un tout petit bouquin de rien du tout : Histoire de la Russie et de son Empire de Michel Heller, un pavé de près de mille quatre cents pages.

Continuer la lecture de « Histoire de la Russie et de son Empire, de Michel Heller »

Stratégie de sortie, de Martha Wells

Après un Rogue Protocol aussi enthousiasmant que les deux précédents épisodes, c’est avec plaisir que j’ai replongé dans la série Murderbot de Martha Wells avec la quatrième novella de la série : Exit Strategy ( Stratégie de sortie en français).

Continuer la lecture de « Stratégie de sortie, de Martha Wells »

Weaver, de Stephen Baxter

J’ai passé de fort bon moments de lecture avec les trois premiers volumes de la Time’s Tapestry de Stephen Baxter. Il est temps maintenant de s’occuper du quatrième et dernier volume et de voir ce que propose l’auteur pour expliquer les éléments singuliers dispersés à travers cette tétralogie.

Continuer la lecture de « Weaver, de Stephen Baxter »

La route de la conquête, de Lionel Davoust

Le roman La Volonté du Dragon avait été une bonne première expérience avec la plume de Lionel Davoust. L’auteur ayant continué à explorer le même univers, je poursuis donc avec le recueil La route de la conquête.

Continuer la lecture de « La route de la conquête, de Lionel Davoust »

Sixteen Ways to Defend a Walled City, de K. J. Parker

C’est devenu une habitude chez moi, quand un nouveau K. J. Parker sort, je le rentre dans ma bibliothèque sans même regarder ce qu’il raconte. Sixteen Ways to Defend a Walled City est donc arrivé dans ma pile de lecture et j’ai fini par m’en occuper.

Continuer la lecture de « Sixteen Ways to Defend a Walled City, de K. J. Parker »

Issa Elohim, de Laurent Kloetzer

Il est souvent plaisant de voir arriver un nouveau texte dans un univers que l’on a déjà exploré et apprécié. Et ce, même si les textes ne sont pas directement reliés en terme d’intrigue. C’est le cas de la novella Issa Elohim de Laurent Kloetzer, puisqu’on retourne dans l’environnement déjà rencontré dans Anamnèse de Lady Star et Vostok.

Continuer la lecture de « Issa Elohim, de Laurent Kloetzer »

Le regard, de Ken Liu

Mes deux premières expériences de lecture avec Ken Liu se sont très bien passées. D’un côté une novella très intéressante sur un fait historique pas forcément très connu du grand public et de l’autre le premier volume satisfaisant d’une série de fantasy. Je fais donc une nouvelle plongée dans son œuvre avec un texte publié dans la collection Une Heure-Lumière des éditions du Bélial : Le regard.

Continuer la lecture de « Le regard, de Ken Liu »

The October Man, de Ben Aaronovitch

J’aime bien la série Peter Grant de Ben Aaronovitch et je n’avais pas hésité à lire la première novella, The Furthest Station, que l’auteur avait produit dans cet univers. Apparemment, les récits plus courts trouvent aussi leur lectorat puisque Aaronovitch a écrit une deuxième novella. Je n’ai donc pas hésité à mettre la main sur The October Man.

Continuer la lecture de « The October Man, de Ben Aaronovitch »