Les chroniques de Méduse, de Stephen Baxter & Alastair Reynolds

Si l’on regarde les auteurs dont je parle le plus fréquemment sur ce blog, on devrait voir passer les noms de Stephen Baxter et Alastair Reynolds, deux des grands noms de la science-fiction britannique. Aussi, lorsque j’ai vu qu’ils devaient écrire un ouvrage en collaboration, je n’ai pas hésité à en faire l’acquisition. D’autant plus que The Medusa Chronicles (Les chroniques de Méduse en VF) s’annonçait comme poursuivant la voie tracée par une nouvelle d’Arthur C. Clarke, autre auteur que j’ai beaucoup apprécié. Puis le roman a patienté tranquillement dans ma bibliothèque, jusqu’à ce que je me décide à m’en occuper. Continuer la lecture de « Les chroniques de Méduse, de Stephen Baxter & Alastair Reynolds »

Les mythes de la Seconde Guerre mondiale, dirigée par Jean Lopez & Olivier Wieviorka

J’ai déjà parlé ici d’une des anthologies d’essais co-publiées par les éditions Perrin et la revue Guerres & Histoire. Il va aujourd’hui être question d’une autre de ces anthologies : Les mythes de la Seconde Guerre mondiale, première du nom puisqu’un seconde volume a aussi été publié. Et c’est toujours dirigé par Jean Lopez & Olivier Wieviorka, deux spécialistes de la période.

Continuer la lecture de « Les mythes de la Seconde Guerre mondiale, dirigée par Jean Lopez & Olivier Wieviorka »

Anatèm, de Neal Stephenson

Il y a les livres que je lis très rapidement après les avoir acquis et à l’opposé ceux qui patientent une décennie, voire plus, dans mes rayonnages avant que je ne m’en occupe. Et même chez des auteurs que j’apprécie beaucoup, comme Neal Stephenson, ça peut être le cas. Après treize ans à le voir prendre la poussière, je me suis décidé à me lancer dans Anathem (Anatèm en VF).

Continuer la lecture de « Anatèm, de Neal Stephenson »

La France avant la France, de Geneviève Bührer-Thierry & Charles Mériaux

J’ai plusieurs fois vu passer, dans les réseaux historiques, la collection Histoire de France des éditions Belin, comme étant une référence sur le sujet. Et j’ai fini par me décider à tenter le premier volume, pour voir si cela correspondait éventuellement à mes besoins. Voici donc le premier volume, sur treize, La France avant la France, couvrant la période allant de 481 à 888.

Continuer la lecture de « La France avant la France, de Geneviève Bührer-Thierry & Charles Mériaux »

Dune – Exploration scientifique et culturelle d’une planète-univers, dirigée par Roland Lehoucq

Dans le monde d’avant la pandémie de covid 19, l’automne 2020 aurait dû voir la sortie en salle de l’adaptation par Denis Villeneuve du roman Dune de Frank Herbert. Divers éditeurs de France et de Navarre ont profité de l’occasion pour publier des ouvrages autour de cet univers. Moi-même, j’ai relu et chroniqué le roman. Parmi ces publications, j’ai repéré un recueil d’essais publié par Le Bélial, qui se présente comme des explorations par des scientifiques de l’univers créé par Frank Herbert.

Continuer la lecture de « Dune – Exploration scientifique et culturelle d’une planète-univers, dirigée par Roland Lehoucq »

Ardennes 1944, d’Antony Beevor

J’ai parlé ici, il y a quelques temps, de La course au Rhin de Nicolas Aubin qui relatait la séquence des opérations sur le front Ouest entre la percée en Normandie à l’été 1944 et l’enlisement aux frontières de l’Allemagne à la fin de l’automne de la même année. Je dispose déjà d’un ouvrage sur les opérations autour du Rhin pendant l’année 1945 mais avant de m’y lancer, je souhaitais lire quelque chose sur l’offensive des Ardennes de l’hiver 1944. C’est maintenant chose faite avec Ardennes 1944, d’Antony Beevor.

Continuer la lecture de « Ardennes 1944, d’Antony Beevor »

Mémoire de métal, d’Alastair Reynolds

Le britannique Alastair Reynolds est surtout connu chez nous pour ses épais romans de SF. Pourtant, c’est aussi un auteur qui travaille beaucoup sur des formes plus courtes. Mais en dehors d’une poignée de nouvelles parues dans des revues ou anthologies et des novellas Diamond Dogs et Turquoise Days (dont je reparlerai peut-être un jour), on ne trouve rien en français. Arrive alors l’occasion : m’étant inscrit à la Worldcon de 2016 pour pouvoir voter aux prix Hugo, je repère dans les textes nommés une novella de Reynolds. Je me suis donc lancé dans Slow Bullets. Les aléas d’écriture puis de publication de mes chroniques faisant, celle-ci finit par sortir à un moment où l’ouvrage est finalement publié en français, sous le titre Mémoire de métal.

Continuer la lecture de « Mémoire de métal, d’Alastair Reynolds »

Histoire militaire des guerres puniques, de Yann Le Bohec

L’un des points qui permet d’évaluer si un/e auteurice historique est compétent/e est de voir le spectre que couvre ses écrits : s’iel publie sur tout et n’importe quoi, ça n’est généralement pas très bon signe. Par contre, s’iel est focalisé/e sur un champ particulier, c’est déjà un bon indice. C’est le cas de Yann Le Bohec, dont j’ai déjà lu une Histoire des guerres romaines, ainsi qu’un César, chef de guerre. Aussi, je suis parti plutôt confiant dans ce Histoire militaire des guerres puniques.

Continuer la lecture de « Histoire militaire des guerres puniques, de Yann Le Bohec »

Mister Slaughter, de Robert McCammon

Après Speaks the Nightbird qui introduisait le personnage de Matthew Corbett, puis The Queen of Bedlam qui laissait clairement entendre que Robert McCammon comptait bien continuer à écrire les aventures du jeune homme, j’étais résolu à lire le volume suivant intitulé Mister Slaughter.

Continuer la lecture de « Mister Slaughter, de Robert McCammon »

Les grandes erreurs de la seconde guerre mondiale, dirigée par Jean Lopez & Olivier Wieviorka

Les éditions Perrin s’associent régulièrement avec la revue Guerres & Histoire pour publier des anthologies d’essais, principalement consacrées à la seconde guerre mondiale et généralement dirigées par Jean Lopez & Olivier Wieviorka, deux grands connaisseurs du sujet. Comme par exemple Les grandes erreurs de la seconde guerre mondiale. Voyons un peu quelles sont ces erreurs.

Continuer la lecture de « Les grandes erreurs de la seconde guerre mondiale, dirigée par Jean Lopez & Olivier Wieviorka »