Le Débarquement – Vérités et légendes, de Nicolas Aubin

On est en pleine saison de commémoration du Débarquement en Normandie. C’est donc le moment pour revoir quelques classiques cinématographiques ou pour lire un peu sur le sujet. Les éditeurs historiques n’ont évidemment pas loupé le coche. Si j’ai fait l’acquisition du très épais De Sable et d’Acier, je m’en réserve la lecture pour un peu plus tard. Je me suis plutôt intéressé à un ouvrage moins volumineux et paraissant dans une collection, Vérités et légendes, dont j’avais déjà lu un volume. Voyons donc ce qui relève de la connaissance historique et du mythe sur le Débarquement. Un ouvrage écrit par Nicolas Aubin, un historien dont j’avais lu et apprécié un autre livre, La course au Rhin.

Continuer la lecture de « Le Débarquement – Vérités et légendes, de Nicolas Aubin »

Forge of the High Mage, de Ian C. Esslemont

Le temps passe, les livres sortent et on arrive ainsi au dixième roman malazéen écrit par Ian C. Esslemont. Faisant suite aux trois premiers volumes de la série Path to Ascendancy, Forge of the High Mage continue d’explorer la création de l’empire malazéen par Kellanved et Dancer.

Continuer la lecture de « Forge of the High Mage, de Ian C. Esslemont »

Le jour le plus long

Comme le calendrier nous amène aujourd’hui au quatre-vingtième anniversaire du débarquement en Normandie. Une bonne occasion de revoir un classique du cinéma sur le sujet : Il faut sauv… ah non, pas celui-là. Je parle du classique qui passait quasi-systématiquement à ce moment à la télé quand j’étais jeune : Le jour le plus long.

Continuer la lecture de « Le jour le plus long »

Okinawa 1945, d’Ivan Cadeau

J’ai déjà parlé ici plusieurs fois des ouvrages de la collection Champs de bataille des éditions Perrin (Gettysburg, Verdun et Kharkov). Vu ma satisfaction avec les ouvrages précédents, je continue bien évidemment à l’explorer. Or l’un de ces volumes est de la plume d’Ivan Cadeau, dont j’avais déjà fort apprécié le livre consacré à la guerre de Corée. Il a donc finit par arriver en haut de ma pile à lire.

Continuer la lecture de « Okinawa 1945, d’Ivan Cadeau »

The Gentlemen, de Guy Ritchie

J’avais annoncé récemment que j’allais peut-être chroniquer ici des films en plus des séries télé. C’est donc maintenant chose faite. Et pour commencer cette nouvelle catégorie de chronique, je commence avec l’un des derniers films en date de Guy Ritchie. L’arrivée d’une série télé du même nom sur un réseau de streaming a attiré mon attention. Découvrant qu’elle était dérivé d’un film éponyme et que ce dernier était réalisé par Ritchie, j’ai constaté que cela faisait bien longtemps que je n’avais pas vu un film de sa part. Le long-métrage étant présenté comme étant plus ou moins dans la lignée de Arnaques, Crimes et Botanique et Snatch, cela éveilla d’autant plus ma curiosité. Je décidais donc de le regarder, avant éventuellement de me pencher sur la série qui y est liée.

Continuer la lecture de « The Gentlemen, de Guy Ritchie »

Deponia Doomsday

Comme tous les autres genres de jeux, les point-and-click n’échappe pas au phénomène des suites et des séries. Nous avons ainsi fait plusieurs séries de ce genre, comme les Monkey Island. Et parmi ces séries, il y a Deponia. Une série dont le troisième opus Goodbye Deponia laissait penser qu’elle touchait à sa fin. C’était sans compter sur l’inventivité du studio qui a tenté un tour de passe-passe pour produire un quatrième épisode. Était-ce une bonne idée ?

Continuer la lecture de « Deponia Doomsday »

Frnck, cycle 2, par Olivier Bocquet & Brice Cossu

Le premier cycle, de quatre albums, de la série Frnck m’a énormément plu. Un véritable coup de cœur que j’ai et relu. Mais la série ne s’arrête pas là et un deuxième cycle lui fait suite. Les auteurs arrivent-ils à continuer dans la même voie ou bien le soufflé retombe-t-il ?

Continuer la lecture de « Frnck, cycle 2, par Olivier Bocquet & Brice Cossu »

Saevus Corax gets away with Murder, de K. J. Parker

Qu’est-ce que je fais quand j’hésite sur le prochain bouquin à lire ? Parfois, je regarde s’il me reste un K. J. Parker en réserve. Et c’était justement le cas puisque je disposais encore du dernier volume de sa trilogie Saevus Corax. La vie est bien faite.

Continuer la lecture de « Saevus Corax gets away with Murder, de K. J. Parker »

Frnck, cycle 1, par Olivier Bocquet & Brice Cossu

J’ai rajouté récemment fait ma première chronique de comics ici. Il est maintenant temps de passer à la bd franco-belge. Et je vais le faire avec une série assez récente (disons pas un vieux machin patrimonial comme je les affectionne), qu’il est parfaitement accessible aux enfants et que je viens de relire encore une fois. Je me propose d’en chroniquer directement le premier cycle de quatre volumes. Voici donc Frnck. Non, il n’y a pas de coquille dans ce titre, l’explication arrive un peu plus bas.

Continuer la lecture de « Frnck, cycle 1, par Olivier Bocquet & Brice Cossu »

Stalingrad, d’Antony Beevor

J’ai découvert Antony Beevor lorsque j’ai lu son ouvrage consacré à la Bataille des Ardennes. Et comme ça c’était très bien passé, j’étais un peu curieux de gouter au reste de sa production. Je commence donc par son Stalingrad.

Continuer la lecture de « Stalingrad, d’Antony Beevor »