Émissaires des morts, d’Adam-Troy Castro

A part pour des livres que j’ai en réserve depuis bien longtemps ou quelques auteurs particuliers que j’ai découvert en français, je lis de plus en plus en anglais les auteurs anglophones. Mais il m’arrive encore de me laisser séduire par la traduction française, surtout si elle s’avère apporter quelques petits plus par rapport à la version d’origine, ce qui est le cas du Émissaires des morts, d’Adam-Troy Castro. Continuer la lecture de « Émissaires des morts, d’Adam-Troy Castro »

Un souvenir nommé empire, d’Arkady Martine

Bien qu’étant assez focalisé sur mes auteurs favoris, je jette de temps en temps un œil sur les bouquins qui font un peu parler d’eux dans le monde de l’édition anglophone. Et la plupart du temps, les livres en question finissent par sortir de mon esprit. Mais de temps en temps, il y a en a un qui s’accroche un peu. Et quand ce dernier finit par être finaliste de plusieurs prix, remporter le prix Hugo et s’approcher d’une publication française, c’est autant d’incitation à s’y intéresser. Je me suis donc lancer dans A Memory called Empire (Un souvenir nommé empire en VF) d’Arkady Martine.

Continuer la lecture de « Un souvenir nommé empire, d’Arkady Martine »

Stratégie de sortie, de Martha Wells

Après un Rogue Protocol aussi enthousiasmant que les deux précédents épisodes, c’est avec plaisir que j’ai replongé dans la série Murderbot de Martha Wells avec la quatrième novella de la série : Exit Strategy ( Stratégie de sortie en français).

Continuer la lecture de « Stratégie de sortie, de Martha Wells »

Cheval de Troie, de Martha Wells

Ce qu’il y a de bien avec les novellas, c’est qu’on peut les lire rapidement. Ceci rend plus « facile » de s’occuper rapidement d’une série. Après un Artificial Condition qui m’a bien plu, je n’ai donc pas trop attendu avant de me lancer dans le troisième épisode des aventures de Murderbot par Martha Wells : Rogue Protocol (Cheval de Troie en français).

Continuer la lecture de « Cheval de Troie, de Martha Wells »

Shadow Captain, d’Alastair Reynolds

L’un des derniers romans publiés par Alastair Reynolds, Revenger (Vengeresse en VF), se présentait comme le premier d’une série, même s’il concluait son intrigue principale. Le volume suivant étant sorti, j’ai fini par me décider à m’y intéresser. Voyons donc ce que vaut Shadow Captain.

Continuer la lecture de « Shadow Captain, d’Alastair Reynolds »

House of Suns, d’Alastair Reynolds

Je ne surprendrai personne en disant que je continue de faire le tour des romans d’Alastair Reynolds qui ne sont pas encore traduits en français. Après Aurora Rising qui se passait dans le même univers que L’espace de la révélation, je m’occupe cette fois d’un roman isolé, House of Suns.

Continuer la lecture de « House of Suns, d’Alastair Reynolds »

Resplendent, de Stephen Baxter

L’une des habitudes de Stephen Baxter est d’accompagner la plupart de ses romans d’un ou plusieurs textes courts se passant dans le même univers. Ces textes sont généralement repris par la suite dans un recueil. Dans le cas de l’univers des Xeelees, ces textes courts sont suffisamment nombreux pour être regroupés dans des recueils purement spécifiques. Trois ont été publiés à ce jour. Le premier Vacuum Diagrams accompagne la première série de romans, le Xeelee Sequence (Gravité, Singularité, Flux & Accrétion). Le deuxième, intitulé Resplendent, fait partie de la série des Enfants de la Destinée (Coalescence, Exultant, Transcendance). C’est de ce dernier dont je vais parler ici.

Continuer la lecture de « Resplendent, de Stephen Baxter »

Libration, de Becky Chambers

Il y a quelques temps, j’ai lu un space opera assez sympathique et plutôt différent de mes habitudes dans le genre : The Long Way to a Small Angry Planet (Un an dans l’espace en français) écrit par Becky Chambers. L’autrice ayant continué à explorer le même univers, j’ai décide de lire le volume suivant : A Closed and Common Orbit (traduit en Libration en français).

Continuer la lecture de « Libration, de Becky Chambers »

La forêt sombre, de Cixin Liu

Il y a quelques temps, j’ai parlé du Problème à trois corps, roman de science-fiction du chinois Cixin Liu. L’ouvrage étant le premier d’une trilogie et m’ayant suffisamment intéressé, j’ai décidé de m’engager dans la lecture du volume suivant : La forêt sombre.

Continuer la lecture de « La forêt sombre, de Cixin Liu »

Edge of Infinity, dirigée par Jonathan Strahan

Je vous ai parlé il y a quelques temps d’Engineering Infinity, premier volume d’une série d’anthologies dirigée par Jonathan Strahan. Je pensais attendre encore un peu avant de me lancer dans le volume suivant, mais le visionnage de la série animée anthologique Love, Death & Robots a fortement augmenté l’envie de lire des nouvelles. J’ai donc entamé la lecture du deuxième volume : Edge of Infinity.

Continuer la lecture de « Edge of Infinity, dirigée par Jonathan Strahan »