Pavillon de l’exil, de David Weber

La série Honor Harrington étant relativement longue, sans parler des sous-séries qui l’accompagnent, j’ai encore un long chemin à faire avant d’en arriver à bout. Mais petit à petit on avance, l’étape du jour se nommant Pavillon de l’exil. On va voir si Weber revient un peu sur ses fondamentaux après un Au champ du déshonneur surtout centré sur les intrigues sentimentales et la lutte entre Harrington et sa némésis.

Continuer la lecture de « Pavillon de l’exil, de David Weber »

L’éveil du Léviathan, de James S. A. Corey

Le lancement l’année dernière par Actes Sud d’une collection d’imaginaire a pas mal fait parler à l’époque, notamment grâce à son premier titre, Silo de Hugh Howey. Mais personnellement j’étais surtout intéressé par l’annonce d’une série de space-opera écrite par James S. A. Corey, pseudonyme derrière lequel se cachent deux auteurs. Et après quelques mois d’attente, L’éveil du Léviathan, premier volume de la série The Expanse, est finalement arrivé dans les rayonnages des librairies.

Continuer la lecture de « L’éveil du Léviathan, de James S. A. Corey »

Le gouffre de l’absolution, d’Alastair Reynolds

Dernier volume publié en français du cycle des Inhibiteurs, mais pas le dernier écrit par l’auteur puisqu’il existe une préquelle en anglais, Le gouffre de l’absolution apporte un semblant de conclusion à la première série d’Alastair Reynolds. Voyons un peu si cela valait la peine de s’enfiler les quelques milliers de pages que pèse l’ensemble.

Continuer la lecture de « Le gouffre de l’absolution, d’Alastair Reynolds »

Le choix du courage, de Tanya Huff

Après avoir démarré les aventures d’Honor Harrington sous la plume de David Weber ainsi que la série de la Flotte perdue de Jack Campbell, je poursuis mon exploration du space-opera militaire. Cette fois je vais m’intéresser à la série de la Confédération de Tanya Huff, plus connue par chez nous pour sa série Vicki Nelson (les lecteurs de cette série constateront tout de suite avec la couverture que l’on n’est pas dans le même domaine). Pourtant la canadienne s’est aussi exercée dans les terrains de la SF à gros bras. Voyons donc ce Choix du courage.

Continuer la lecture de « Le choix du courage, de Tanya Huff »

Au champ du déshonneur, de David Weber

Après trois volumes surtout rythmés par l’action spatiale, la série Honor Harrington de David Weber fait une pause. Au champ du déshonneur, quatrième tome de la série de space opera, se concentre sur les conséquences du précédent volume, Une guerre victorieuse et brève.

Continuer la lecture de « Au champ du déshonneur, de David Weber »

Dominium Mundi 1, de François Baranger

Cet automne, les éditions Critic nous proposent le début d’un space-opera écrit par un nouvel auteur, François Baranger. Ce dernier était jusqu’ici connu comme illustrateur. La présentation de Dominium Mundi parlant d’une croisade dans l’espace, il ne m’en fallait pas beaucoup plus pour tenter l’expérience.

Continuer la lecture de « Dominium Mundi 1, de François Baranger »

L’arche de la rédemption, de Alastair Reynolds

Selon la manière de compter, L’arche de la rédemption est le deuxième, troisième ou quatrième volume du cycle des Inhibiteurs, la grande série de space-opera d’Alastair Reynolds. Si l’ouvrage est bien le troisième publié, certains ne comptent pas La cité du gouffre comme faisant partie de la série et dans l’ordre chronologique il se place en avant-dernière position, puisque The Prefect, le dernier roman publié et d’ailleurs non-traduit en français à ce jour, se passe avant les autres. Bref, tout ça pour dire que ça n’est pas toujours simple de placer les livres, mais tant qu’on arrive à les lire sans trop s’y perdre…

Continuer la lecture de « L’arche de la rédemption, de Alastair Reynolds »

Une guerre victorieuse et brève, de David Weber

N’étant pour l’instant pas lassé de la série Honor Harrington, je continue ma lecture des ouvrages de David Weber et arrive donc au troisième opus de la série : Une guerre victorieuse et brève.

Continuer la lecture de « Une guerre victorieuse et brève, de David Weber »

Le Melkine, d’Olivier Paquet

Depuis environ un an, les éditions L’Atalante ont lancé plusieurs séries francophones ambitieuses. J’ai déjà écrit à propos du premier volume du Sang des 7 rois de Régis Goddyn, et je devrais m’occuper prochainement du volume suivant. Les deux autres séries proposées relèvent de la SF. Aujourd’hui, je vais m’intéresser au Melkine, premier volume de la trilogie du même nom, écrit par Olivier Paquet.

Continuer la lecture de « Le Melkine, d’Olivier Paquet »

Indomptable, de Jack Campbell

Après avoir abordé le space opera militaire par l’intermédiaire de la série Honor Harrington, voyons un peu si les autres séries du genre sont du même tonneau. Intéressons-nous donc un moment à La flotte perdue, de Jack Campbell, avec son premier volume intitulé Indomptable.

Continuer la lecture de « Indomptable, de Jack Campbell »