Points chauds, de Laurent Genefort

N’ayant toujours pas eu l’occasion de goûter à la plume de Laurent Genefort, qui est pourtant l’un des auteurs français de SF les plus productifs ces vingt dernières années, j’ai profité de la sortie de son dernier roman, Points chauds chez Le Bélial, pour combler cette lacune.

Laurent Genefort revient sur l’un des classiques de la SF : le premier contact et l’invasion par les aliens. Sauf qu’il ne s’agit pas d’une invasion et que le contact est pour le moins flou. Ce court roman prend la forme d’une série de témoignages. Au fil du livre, on suit le destin de différents personnages qui ont chacun une vision personnelle de ces étrangers venus d’ailleurs qui passent par la Terre, sorte de voyageurs en transit entre deux déplacements.

Tout au long de son ouvrage, Genefort nous propose une belle variété d’aliens. Les espèces sont nombreuses et variées, tant par leur physique que par leur façon d’être. Le petit carnet de croquis réalisés par Manchu et insérés à la fin de l’ouvrage illustre très bien cette variété et constitue une très belle surprise.

Genefort parvient à bien faire vivre ses personnages, chacun exprimant véritablement sa personnalité, que ce soit dans ses réactions, ses choix et ses envies, mais aussi, simplement, par son langage. En fait, en usant du prétexte des aliens, Genefort trace surtout un portrait de l’humanité dans sa diversité. La variété des points de vue présentés permet aussi à l’auteur de nous offrir quelques très belles scènes, notamment du côté de la Sibérie. Le genre de chose qui pourrait rendre joliment sur un grand écran.

Dans l’ensemble, le roman a une écriture agréable qui permet une lecture rapide et plaisante. Personnellement, je l’ai lu quasiment d’une seule traite, le temps d’un voyage en train. Le découpage en chapitre est dynamique, contribuant ainsi à la rapidité de lecture. A la fin on se surprend presque à en demander plus, même si l’ouvrage a probablement la longueur adéquate, en procurant ce qu’il faut d’inspiration pour laisser ensuite l’imagination du lecteur voler de ses propres ailes. Une chose est sûre, je n’en ai pas fini avec l’œuvre de Laurent Genefort.

Points chauds

Points chauds
de Laurent Genefort
illustration de Philippe Gady
illustrations intérieures de Manchu
éditions Le Bélial
256 pages (grand format)

Retour au sommaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *