Anges déchus, de Richard Morgan

A la relecture, le charme de Carbone modifié de Richard Morgan avait à nouveau opéré. Retrouver Takeshi Kovacs s’était fait sans aucun soucis. Il est donc logique que je poursuive dans cette voie et que je relise aussi Anges déchus, deuxième épisode des aventures de ce croisement de détective et de psychopathe.

Continuer la lecture de « Anges déchus, de Richard Morgan »

L’abîme au-delà des rêves, de Peter F. Hamilton

Après une incursion du côté du roman isolé avec La grande route du nord, le britannique Peter F. Hamilton revient à son univers du Commonwealth avec un diptyque dont le premier volume est intitulé L’abîme au-delà des rêves. Voyons un peu ce que l’auteur a de nouveau à nous raconter.

Continuer la lecture de « L’abîme au-delà des rêves, de Peter F. Hamilton »

Gridlinked, de Neal Asher

Quelque part dans les limbes de ce blog se trouve une chronique de l’écorcheur de Neal Asher. Ce roman de space-opera m’avait assez plu et je comptais bien continuer à explorer l’univers dans lequel il s’inscrit. Mais un seul autre roman dans l’univers du Polity, intitulé Drone, est disponible en français. Et vu que l’éditeur actuel de l’auteur, Fleuve Noir, ne semble pas trop décidé à en publier d’autres, le dernier étant arrivé en 2010, j’ai décidé de passer directement à la VO. Et par la même occasion de lire les ouvrages dans l’ordre de parution d’origine, qui n’a pas grand rapport avec l’ordre dans lequel deux d’entre eux ont été traduits. Bref, j’ai fini par me lancer dans la lecture de Gridlinked de Neal Asher.

Continuer la lecture de « Gridlinked, de Neal Asher »

Le songe des immortels, de Ludovic Albar

En fouillant un peu dans mon vaste stock de bouquins non lus, je suis tombé il y a quelques temps sur les deux premiers volumes d’une trilogie de SF francophone : Quantex écrit par Ludovic Albar. Et comme mon humeur s’y prêtait plutôt pas mal à ce moment là, j’ai décidé de me lancer dans la lecture du premier volume, Le songe des immortels. Albar m’a-t-il permis de retrouver espoir dans le space-opera français après les déceptions que sont Dominium Mundi et Le Melkine ?

Continuer la lecture de « Le songe des immortels, de Ludovic Albar »

La grande route du nord, de Peter F. Hamilton

Si je n’ai encore jamais chroniqué de livres de Peter F. Hamilton ici, j’en ai pourtant lu la plupart. La remise du GPI à son dernier titre traduit en français, La grande route du nord, est une bonne occasion pour que je lise l’ouvrage et que j’en dise quelques mots. D’autant plus que ce roman a l’avantage, assez rare dans sa biographie, de pouvoir se lire indépendamment des autres.

Continuer la lecture de « La grande route du nord, de Peter F. Hamilton »

Janus, d’Alastair Reynolds

Si Alastair Reynolds est surtout connu pour sa série des Inhibiteurs et ses jolies pavés, il est aussi l’auteur de plusieurs romans indépendants. Nombre d’entre eux ne sont pas disponibles en français, mais deux titres ont tout de même connu les honneurs de la traduction dans notre langue : La pluie du siècle et Janus. Nous allons nous intéresser au dernier.

Continuer la lecture de « Janus, d’Alastair Reynolds »

La guerre de Caliban, de James S. A. Corey

Dans le cadre de leur collection exofiction, les éditions Actes Sud ont publié l’année dernière L’éveil du Léviathan, premier volume d’une série de space-opera co-écrit par Daniel Abraham et Ty Franck sous le pseudonyme commun de James S. A. Corey. En dépit de quelques défauts, ce premier volume constituait plutôt un bon divertissement. Un an après, l’épisode suivant, intitulé La guerre de Caliban, est arrivé sur les étals. Voyons voir comment les choses évoluent.

Continuer la lecture de « La guerre de Caliban, de James S. A. Corey »

Hypérion, de Dan Simmons

Je n’ai pas souvent l’occasion de relire des livres, tant il y en a que je n’ai pas encore lu. Aussi, j’ai profité du fait que Lelf s’attaquait à ce classique du space-opera qu’est devenu Hypérion pour y refaire un tour. Et quinze ans après ma précédente lecture, le roman de Dan Simmons fait-il toujours son effet ?

Continuer la lecture de « Hypérion, de Dan Simmons »

Succession, de Scott Westerfeld

En 2006 et 2007 les éditions Pocket ont publié Les légions immortelles et Le secret de l’empire, deux romans de Scott Westerfeld formant le diptyque Succession. Et quelques années après, ils regroupèrent l’ensemble en un seul pavé, suivant ainsi l’éditeur américain. Cherchant un peu de space-opera à lire, j’ai récemment exhumé cet ouvrage de ma bibliothèque pour m’y intéresser.

Continuer la lecture de « Succession, de Scott Westerfeld »

Aux mains de l’ennemi, de David Weber

Déjà six romans de la série Honor Harrington de chroniqués. Et on est encore loin de la fin, puisque David Weber n’en a toujours pas fini après treize romans sur la série principale sans compter les séries dérivées. Doucement, mais sûrement, on avance et l’on va voir si Aux mains de l’ennemi, le septième roman, continue sur la bonne voie après la remontée en intérêt apportée par Mascarade silésienne.

Continuer la lecture de « Aux mains de l’ennemi, de David Weber »