The Labyrinth Index, de Charles Stross

On lit un roman qui semble présenter une certaine originalité. Puis quelques temps plus tard, voyant un nouvel opus du même auteur semblant poursuivre l’aventure, on continue. Et puis un jour, bien des années plus tard, on réalise qu’on en est au neuvième volume de la série. Dans le cas présent, il s’agit de The Labyrinth Index, neuvième roman de la série The Laundry de Charles Stross.

Continuer la lecture de « The Labyrinth Index, de Charles Stross »

Shadow Captain, d’Alastair Reynolds

L’un des derniers romans publiés par Alastair Reynolds, Revenger (Vengeresse en VF), se présentait comme le premier d’une série, même s’il concluait son intrigue principale. Le volume suivant étant sorti, j’ai fini par me décider à m’y intéresser. Voyons donc ce que vaut Shadow Captain.

Continuer la lecture de « Shadow Captain, d’Alastair Reynolds »

The First Collected Tales of Bauchelain & Korbal Broach, de Steven Erikson

J’ai abondamment parlé ici de la décalogie malazéenne de Steven Erikson. J’ai continué l’exploration de cet univers par le biais des romans de son co-créateur, Ian C. Esslemont. Mais Erikson ne s’est pas limité à sa première série dans ce cadre. S’il a depuis produit d’autres romans qui se passent avant, et que je finirai bien par lire un jour ou l’autre, il a aussi écrit une série de novellas centrée sur un duo de personnages secondaire de Memories of Ice : Bauchelain & Korbal Broach. A ce jour, six textes ont été publiés puis repris dans deux recueils. Je vais m’intéresser ici au premier.

Continuer la lecture de « The First Collected Tales of Bauchelain & Korbal Broach, de Steven Erikson »

L’empire des Soleri, de Michael Johnston

Comme on ne peut pas se contenter de lire tout le temps les mêmes séries, il faut bien essayer de temps en temps de nouveaux auteurs. J’essaie donc d’élargir un petit peu mon horizon de la fantasy avec L’empire des Soleri, premier volume d’une série de Michael Johnston.

Continuer la lecture de « L’empire des Soleri, de Michael Johnston »

L’empire électrique, de Victor Fleury

Je lis nettement moins d’auteurs francophones d’anglophones. Et le fait d’avoir déjà un certain nombre d’auteurs que je suis de façon régulière et dont je lis peu à peu la plupart (voire tous) des ouvrages ne laisse pas toujours beaucoup de place pour en tester de nouveau. Mais de temps en temps, je trouve le temps et la motivation pour essayer une nouvelle plume. Il y a peu, j’avais enfin franchi le pas avec Lionel Davoust et son La Volonté du Dragon. Cette fois, je m’intéresse à Victor Fleury et mon choix s’est porté sur L’empire électrique.

Continuer la lecture de « L’empire électrique, de Victor Fleury »

Blood and Bone, de Ian C. Esslemont

Petit à petit, je continue de faire le tour de l’univers malazéen avec les romans de Ian Cameron Esslemont. Après un Orb, Sceptre, Throne qui revenait du côté de Genabackis, on part avec Blood & Bone faire un tour sur un continent encore inexploré par les autres ouvrages : Jacuruku.

Continuer la lecture de « Blood and Bone, de Ian C. Esslemont »

Schémas artificiels, de Martha Wells

Il y a quelques chroniques de cela, j’ai parlé du premier volume des Murberbot Diaries de Martha Wells. Cette première novella m’avait fort plu et je comptais bien poursuivre rapidement avec la suite des aventures du droïde de sécurité. Je n’ai donc pas tardé à lire Artificial Condition (Schémas artificiels en français).

Continuer la lecture de « Schémas artificiels, de Martha Wells »

Conqueror, de Stephen Baxter

Il n’y a pas très longtemps, j’ai parlé de Emperor, le premier volume de la tétralogie Time’s Tapestry de Stephen Baxter. L’ouvrage m’avait bien plu et j’étais assez curieux de voir vers quoi l’auteur se dirigeait dans la suite de sa série. Je n’ai donc pas trop tardé avant de lire le deuxième volume, intitulé Conqueror.

Continuer la lecture de « Conqueror, de Stephen Baxter »

La Volonté du Dragon, de Lionel Davoust

De temps en temps, il faut savoir essayer de nouveaux auteurs. J’ai souvent une certaine appréhension à lire une nouvelle plume. Mais quand l’auteur a déjà publié plusieurs ouvrages et qu’il m’est chaudement recommandé par quelqu’un de confiance (et qu’en plus je l’ai déjà rencontré et qu’il est fort sympathique) je ne suis pas trop inquiet. C’est donc avec une certaine confiance que je me suis lancé dans La Volonté du Dragon, premier roman de Lionel Davoust.

Continuer la lecture de « La Volonté du Dragon, de Lionel Davoust »

Reach for Infinity, dirigée par Jonathan Strahan

Après Engineering Infinity et Edge of Infinity, je continue la série des anthologies Infinity dirigées par Jonathan Strahan. La troisième s’intitule Reach for Infinity et revient encore un peu en arrière par rapport aux précédenteq. Cette fois, l’humanité n’en est encore qu’au début de la colonisation du système solaire.

Continuer la lecture de « Reach for Infinity, dirigée par Jonathan Strahan »