Sixteen Ways to Defend a Walled City, de K. J. Parker

C’est devenu une habitude chez moi, quand un nouveau K. J. Parker sort, je le rentre dans ma bibliothèque sans même regarder ce qu’il raconte. Sixteen Ways to Defend a Walled City est donc arrivé dans ma pile de lecture et j’ai fini par m’en occuper.

Continuer la lecture de « Sixteen Ways to Defend a Walled City, de K. J. Parker »

Issa Elohim, de Laurent Kloetzer

Il est souvent plaisant de voir arriver un nouveau texte dans un univers que l’on a déjà exploré et apprécié. Et ce, même si les textes ne sont pas directement reliés en terme d’intrigue. C’est le cas de la novella Issa Elohim de Laurent Kloetzer, puisqu’on retourne dans l’environnement déjà rencontré dans Anamnèse de Lady Star et Vostok.

Continuer la lecture de « Issa Elohim, de Laurent Kloetzer »

Le regard, de Ken Liu

Mes deux premières expériences de lecture avec Ken Liu se sont très bien passées. D’un côté une novella très intéressante sur un fait historique pas forcément très connu du grand public et de l’autre le premier volume satisfaisant d’une série de fantasy. Je fais donc une nouvelle plongée dans son œuvre avec un texte publié dans la collection Une Heure-Lumière des éditions du Bélial : Le regard.

Continuer la lecture de « Le regard, de Ken Liu »

The October Man, de Ben Aaronovitch

J’aime bien la série Peter Grant de Ben Aaronovitch et je n’avais pas hésité à lire la première novella, The Furthest Station, que l’auteur avait produit dans cet univers. Apparemment, les récits plus courts trouvent aussi leur lectorat puisque Aaronovitch a écrit une deuxième novella. Je n’ai donc pas hésité à mettre la main sur The October Man.

Continuer la lecture de « The October Man, de Ben Aaronovitch »

L’homme électrique, de Victor Fleury

Il y a quelques temps, j’avais fait la découverte de Victor Fleury avec son recueil L’empire électrique qui plongeait le lecteur dans un 19e siècle alternatif. Ce fut une lecture fort plaisante et j’ai donc trouvé facilement la motivation pour me lancer dans l’ouvrage suivant de l’auteur : L’homme électrique. Continuer la lecture de « L’homme électrique, de Victor Fleury »

Les sept morts d’Evelyn Hardcastle, de Stuart Turton

De temps en temps, je me laisse influencer par les avis des autres blogueurs et je finis par m’intéresser à un ouvrage qui en a enthousiasmé plusieurs. C’est le cas de Les sept morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton, un ouvrage auquel je ne me serai autrement probablement pas intéressé et que j’ai finalement embarqué pour mes vacances.

Continuer la lecture de « Les sept morts d’Evelyn Hardcastle, de Stuart Turton »

Alternate Generals, dirigée par Harry Turtledove

Dans mon stock d’anthologie à lire j’ai des ouvrages dont le thème est assez général et d’autres dont il est un peu plus précis. C’est le cas de Alternate Generals une anthologie d’uchronie militaire réalisée sous la direction de Harry Turtledove. J’ai déjà eu l’occasion de parler ici de ses romans, j’étais donc assez curieux de voir ce que donne une anthologie sous sa direction.

Continuer la lecture de « Alternate Generals, dirigée par Harry Turtledove »

Éon, de Greg Bear

Lorsque je relis un ouvrage, c’est parfois dans le cadre d’un événement particulier à venir (une relecture de Dune est ainsi envisagée d’ici la fin de l’année) ou dans le cadre d’un programme au long cours (relecture des Annales de la Compagnie Noire). Mais c’est parfois sur un simple coup de tête. Ce qui est le cas de Éon, premier volume du cycle de l’Hexamone de Greg Bear.

Continuer la lecture de « Éon, de Greg Bear »

The Two of Swords, de K. J. Parker

K. J. Parker a écrit plus d’une dizaine de romans ainsi que de nombreuses nouvelles. Mais l’auteur s’est aussi lancé il y a quelques années dans une autre expérience littéraire : écrire un feuilleton publié en numérique. Ainsi commença The Two of Swords qui connu dix-neuf épisodes. Par la suite, le feuilleton a été publié en papier sous la forme de trois volumes. C’est dans cette version que j’ai décidé de me plonger.

Continuer la lecture de « The Two of Swords, de K. J. Parker »