The Folding Knife, de K. J. Parker

K. J. Parker fait partie de mes valeurs sûres. Après une dizaine de romans (dont le dernier chroniqué était The Company) et une novella, je n’ai pas encore été déçu par l’auteur. Je continue donc mon parcours à travers sa bibliographie avec pour nouvelle étape The Folding Knife. Continuer la lecture de « The Folding Knife, de K. J. Parker »

Edge of Infinity, dirigée par Jonathan Strahan

Je vous ai parlé il y a quelques temps d’Engineering Infinity, premier volume d’une série d’anthologies dirigée par Jonathan Strahan. Je pensais attendre encore un peu avant de me lancer dans le volume suivant, mais le visionnage de la série animée anthologique Love, Death & Robots a fortement augmenté l’envie de lire des nouvelles. J’ai donc entamé la lecture du deuxième volume : Edge of Infinity.

Continuer la lecture de « Edge of Infinity, dirigée par Jonathan Strahan »

Armageddon Rag, de George R. R. Martin

Si George R. R. Martin est surtout connu pour sa série de fantasy A Song of Ice and Fire, adaptée à la télévision sous le titre Game of Thrones, il est cependant l’auteur de plusieurs autres ouvrages parus précédemment. J’ai déjà évoqué sur ce blog son fix-up Le voyage de Haviland Tuf, ainsi que son roman fantastique Riverdream. Cette fois, je vais parler de Armageddon Rag. Continuer la lecture de « Armageddon Rag, de George R. R. Martin »

Le problème à trois corps, de Cixin Liu

Le problème à trois corps est le premier volume d’une trilogie de space opera chinois écrit par Cixin Liu.

Il y a quelques années, la SF anglophone a connu un petit bouleversement : pour la première fois, l’œuvre remportant le prix Hugo du meilleur roman fut un ouvrage traduit, qui plus est depuis le chinois. Cet événement n’a pas manqué d’attirer mon attention et l’ouvrage, ainsi que ses deux suites, a fini par être traduit en français. Après avoir passé quelques années à me dire que je lirai prochainement l’ouvrage, j’ai fini par passer à l’acte.

Continuer la lecture de « Le problème à trois corps, de Cixin Liu »

Engineering Infinity, de Jonathan Strahan

Il y a quelques années, l’anthologiste australien Jonathan Strahan lançait une série d’anthologies autour du thème “Infinity”. La liste des auteurs présents au sommaire de la première, Engineering Infinity, m’a mis l’eau à la bouche et j’ai donc fait l’acquisition de l’ouvrage puis je l’ai lu. La série a continué année après année et s’est terminée en 2018 avec la publication du septième et dernier volume. Ayant décidé récemment de me relancer dans cette série, j’ai préféré commencé par une relecture complète de la première anthologie avant de passer à la suivante.

Continuer la lecture de « Engineering Infinity, de Jonathan Strahan »

The Company, de K. J. Parker

Ayant lu et apprécié trois trilogies écrites par K. J. Parker, il est assez logique que je continue mon exploration de son œuvre. Laquelle se poursuit par plusieurs romans isolés avant que l’auteur ne reparte sur une série. Le premier de ces romans, par ordre de parution, s’intitule The Company. Voyons un peu de quoi il retourne.

Continuer la lecture de « The Company, de K. J. Parker »

Peur sur la ligne, de Ben Aaronovitch

La série Peter Grant de Ben Aaronovitch est probablement l’une de mes préférées ces dernières années. Entre deux romans de la série, l’auteur a trouvé l’inspiration pour une novella intitulée The Furthest Station (traduit en Peur sur la ligne en français, titre que je ne trouve pas satisfaisant). Voyons ce que l’auteur propose dans ce texte un peu plus court. Continuer la lecture de « Peur sur la ligne, de Ben Aaronovitch »

The Delirium Brief, de Charles Stross

A chaque nouvel épisode de sa série La Laverie, Charles Stross a su trouver de quoi me faire plaisir, en enrichissant progressivement son univers et aussi en le faisant vraiment évoluer. Voyons un peu si la magie opère toujours avec le huitième volume, The Delirium Brief.

Continuer la lecture de « The Delirium Brief, de Charles Stross »

Passage, de Connie Willis

Connie Willis n’est pas l’auteur dont je parle le plus souvent, mais elle fait partie de ceux dont j’ai le plus plaisir à lire les ouvrages. Sa production de roman étant assez limitée, j’évite de les enfiler les uns après les autres. Mais comme cela fait un moment que je n’en ai pas lu, j’ai décidé dernièrement de me lancer dans la lecture de Passage.

Continuer la lecture de « Passage, de Connie Willis »

The Nightmare Stacks, de Charles Stross

La série de la Laverie de Charles Stross continue son petit bonhomme de chemin. Me voici arrivé au septième volume, intitulé The Nightmare Stacks. Dans le précédent épisode, The Annihiliation Score, Stross changeait pour la première fois le narrateur de son récit. Ici, il renouvelle l’expérience.

Continuer la lecture de « The Nightmare Stacks, de Charles Stross »