The Devil you know, de K. J. Parker

J’apprécie énormément K. J. Parker et si j’ai surtout parlé de ses romans, j’ai déjà eu l’occasion d’évoquer l’une de ses novellas, The Last Witness. Je repars donc pour un texte de longueur intermédiaire avec The Devil you know.

Continuer la lecture de « The Devil you know, de K. J. Parker »

Sixteen Ways to Defend a Walled City, de K. J. Parker

C’est devenu une habitude chez moi, quand un nouveau K. J. Parker sort, je le rentre dans ma bibliothèque sans même regarder ce qu’il raconte. Sixteen Ways to Defend a Walled City est donc arrivé dans ma pile de lecture et j’ai fini par m’en occuper.

Continuer la lecture de « Sixteen Ways to Defend a Walled City, de K. J. Parker »

The Two of Swords, de K. J. Parker

K. J. Parker a écrit plus d’une dizaine de romans ainsi que de nombreuses nouvelles. Mais l’auteur s’est aussi lancé il y a quelques années dans une autre expérience littéraire : écrire un feuilleton publié en numérique. Ainsi commença The Two of Swords qui connu dix-neuf épisodes. Par la suite, le feuilleton a été publié en papier sous la forme de trois volumes. C’est dans cette version que j’ai décidé de me plonger.

Continuer la lecture de « The Two of Swords, de K. J. Parker »

Les incontournables (récents) en SFFF

Je ne participe que très rarement aux divers défis que se lance régulièrement la blogosphère, notamment par flemmardise aiguë. Mais pour une fois, j’ai trouvé un peu d’énergie pour participer à la proposition de Vert de chez Nevertwhere, consistant à proposer des incontournables de la SFFF publiés à partir de 2000. Ceci permettant de proposer autre chose que du Fondation, Dune ou Seigneur des anneaux.

J’ai donc plongé dans mes archives de lecture pour faire le tour de ce que j’ai pu lire depuis 2000. Puis j’ai ensuite vérifié les dates de publication des ouvrages retenus, afin d’éliminer ceux ne répondant pas au critère. J’ai enfin écrémé un petit peu la liste afin de ne conserver que mes « incontournables ». J’entends par là des ouvrages que j’ai beaucoup apprécié, que je suis susceptible de relire un jour, voire que j’ai déjà relu, et que je conseille vivement à tous lecteurices d’imaginaire. Continuer la lecture de « Les incontournables (récents) en SFFF »

Sharps, de K. J. Parker

Une nouvelle fois je me lance dans un roman de K. J. Parker sans vraiment savoir de quoi il retourne. Le précédent opus, The Hammer, m’avait bien plu entre autre par son côté colonie façon britannique en Amérique du Nord. Je suis naturellement curieux de voir ce que l’auteur propose avec Sharps.

Continuer la lecture de « Sharps, de K. J. Parker »

The Hammer, de K. J. Parker

N’ayant toujours pas été déçu par K. J. Parker, je continue de dépiler mon stock de ses ouvrages. Après un Folding Knife que j’avais franchement bien apprécié, voici donc le tour de The Hammer. De quoi va-t-il être question cette fois ?

Continuer la lecture de « The Hammer, de K. J. Parker »

The Folding Knife, de K. J. Parker

K. J. Parker fait partie de mes valeurs sûres. Après une dizaine de romans (dont le dernier chroniqué était The Company) et une novella, je n’ai pas encore été déçu par l’auteur. Je continue donc mon parcours à travers sa bibliographie avec pour nouvelle étape The Folding Knife. Continuer la lecture de « The Folding Knife, de K. J. Parker »

The Company, de K. J. Parker

Ayant lu et apprécié trois trilogies écrites par K. J. Parker, il est assez logique que je continue mon exploration de son œuvre. Laquelle se poursuit par plusieurs romans isolés avant que l’auteur ne reparte sur une série. Le premier de ces romans, par ordre de parution, s’intitule The Company. Voyons un peu de quoi il retourne.

Continuer la lecture de « The Company, de K. J. Parker »

The Escapement, de K. J. Parker

Il n’y a pas très longtemps, je disais le bien que je pense de Evil for Evil, le deuxième volume de la Engineer Trilogy de K. J. Parker. Et comme prévu, je n’ai pas attendu trop longtemps avant de me lancer dans la lecture du dernier tome, intitulé The Escapement.

Continuer la lecture de « The Escapement, de K. J. Parker »

Evil for Evil, de K. J. Parker

K. J. Parker fait partie des auteurs que j’ai décidé de lire plus assidûment ces derniers mois, à côté de gens comme Charles Stross ou Alastair Reynolds. Devices & Desires démarrait plutôt bien sa Engineer Trilogy. Voyons comment les choses évoluent dans le deuxième volume, intitulé Evil for Evil.

Continuer la lecture de « Evil for Evil, de K. J. Parker »