Iron Winter, de Stephen Baxter

Toute bonne chose a une fin et toute trilogie a son dernier volume. C’est bien le cas de Northland qui se conclu avec Iron Winter. Après l’âge de pierre puis la fin de l’âge du bronze, quelle période historique couvre Stephen Baxter dans ce roman ?

Continuer la lecture de « Iron Winter, de Stephen Baxter »

L’enchâssement, d’Ian Watson

De temps en temps, je me laisse tenter par la réclame d’un éditeur, vantant soit telle nouvelle pépite découverte ou au contraire la réédition d’un incontournable injustement oublié. C’est ce qu’il s’est passé pour L’enchâssement de Ian Watson. Cette réédition sous belle couverture de Manchu m’a-t-elle séduite ?

Continuer la lecture de « L’enchâssement, d’Ian Watson »

Les énigmes de l’histoire du monde, dirigé par Jean-Christian Petitfils

J’ai parlé ici il y a quelques temps d’une anthologie rassemblant des essais sur diverses énigmes de l’histoire de France. Le concept ayant visiblement bien fonctionné, l’éditeur et l’anthologiste ont proposé un nouveau volume s’intéressant cette fois aux énigmes de l’histoire du reste du monde.

Continuer la lecture de « Les énigmes de l’histoire du monde, dirigé par Jean-Christian Petitfils »

Les conquérants d’Omale, de Laurent Genefort

J’ai déjà parlé ici deux ou trois fois de Laurent Genefort et notamment de l’un de ses romans intitulé Omale. Ce dernier avait un cadre un peu particulier et l’auteur l’a réutilisé à plusieurs reprises. Je me suis donc intéressé au deuxième roman se passant dans le même décor, Les conquérants d’Omale.

Continuer la lecture de « Les conquérants d’Omale, de Laurent Genefort »

La guerre des scientifiques, de Jean-Charles Foucrier

La seconde guerre mondiale est un sujet sans fin que les historiens ont exploré et continuent d’explorer sous toutes les coutures. Aujourd’hui, je vais parler d’un ouvrage qui s’intéresse à l’aspect recherche scientifique de cette époque.

Continuer la lecture de « La guerre des scientifiques, de Jean-Charles Foucrier »

Deadhouse Landing, de Ian C. Esslemont

Avec Dancer’s Lament, la série Path to Ascendancy prenait un bon démarrage. Cependant, le duo de protagonistes était bien loin de sa prise de pouvoir. Voyons un peu ce que propose Ian C. Esslemont dans le deuxième volume : Deadhouse Landing.

Continuer la lecture de « Deadhouse Landing, de Ian C. Esslemont »

L’eau dort, de Glen Cook

Maintenant un bon rythme dans ma relecture de La Compagnie Noire, j’en arrive au neuvième volume. Alors, est-ce que L’eau dort est aussi bon que dans mon souvenir et est-ce que Glen Cook s’en sort toujours bien avec sa troupe de mercenaires ?

Continuer la lecture de « L’eau dort, de Glen Cook »

Pourquoi Hannibal n’a pas pris Rome, d’Éric Tréguier

J’ai déjà parlé ici des ouvrages de la collection Mystères de guerre des éditions Economica, qui s’intéresse aux possibilités (ou à l’absence de ces dernières) de déroulement alternatif des événements lors de conflits. Après l’absence d’assaut de l’Axe sur Malte et le ratage allemand lors de la course à la bombe atomique, je vais cette fois faire un tour dans un passé plus lointain : celui de la deuxième guerre punique et de son énigme centrale : pourquoi Hannibal n’a-t-il pas pris Rome ?

Continuer la lecture de « Pourquoi Hannibal n’a pas pris Rome, d’Éric Tréguier »

L’empire du silence, de Christopher Ruocchio

De temps en temps, je tente un nouvel auteur ou une série, voire une nouvelle série d’un nouvel auteur. Cette fois, le choix est tombé un peu par hasard sur Le dévoreur de soleil de Christopher Ruocchio. J’ai donc entamé le premier volume, L’empire du silence.

Continuer la lecture de « L’empire du silence, de Christopher Ruocchio »