Dans le sillage de Poséidon, d’Alastair Reynolds

Ces derniers temps, j’ai un peu redécouvert le plaisir de ne pas attendre une année voire plus entre la lecture de deux volumes d’une série qui me plaît. J’ai ainsi lu les trois romans de la trilogie Les enfants de Poséidon d’Alastair Reynolds en moins d’un an. La Terre bleue de nos souvenirs et Sous le vent d’acier m’ont montré que Reynolds n’avait rien perdu de son talent. Est-ce que le niveau est maintenu jusqu’à la fin de cette trilogie ? Réponse avec Dans le sillage de Poséidon.

Lire la suite

Tempête d’émeraude de Michael J. Sullivan

Il y a les livres et les auteurs que l’on range dans son panthéon personnel, tant on est marqué par ces lectures. Il y a ceux qui laissent au contraire un souvenir négatif, ceux que l’on trouve sympathique mais sans plus et ceux qui ne laissent tout simplement aucun souvenir. Et puis il y a les lectures qui ne sont pas des chefs-d’œuvre mais qui laissent pourtant un souvenir particulièrement agréable. Pour moi, la série Les révélations de Riyria est de celles-là. Les trois premiers romans m’avaient fait bonne impression. Aussi je fus assez content de voir que malgré un premier échec avec cette série, les éditions Bragelonne tentèrent une relance, en publiant cette fois les ouvrages de la même façon que sa dernière édition anglophone en date : en groupant les romans par deux. Ayant déjà chroniqué L’empire de Nyphron qui forme la première moitié de L’avènement de l’empire, je vais donc parler exclusivement du second roman de cette deuxième intégrale : Tempête d’émeraude.

Lire la suite

Club Uranium, de Stéphane Przybylski

Il est toujours agréable lorsque l’on a commencé une série d’en apprécier tous les volumes. La tétralogie Origines de Stéphane Przybylski est pour l’instant plutôt bien partie puisque j’ai passé un bon moment en lisant Le château des millions d’années et Le marteau de Thor. Voyons un peu ce que donne le troisième volume, intitulé Club Uranium.

Lire la suite

The Revolution Trade, de Charles Stross

J’ai beaucoup apprécié les quatre premiers volumes de la séries des Princes Marchands de Charles Stross. Mais pour lire la suite du cycle j’ai du passer à l’anglais et je suis reparti en suivant le nouveau découpage de la série (en trois romans au lieu de six). Voici donc le dernier volume de cette trilogie, The Revolution Trade.

Lire la suite

Devices & Desires, de K. J. Parker

Il y a quelques mois, j’ai terminé la trilogie Charognard de K. J. Parker. Après deux trilogies très satisfaisantes, je continue logiquement avec la troisième (et dernière pour le moment) trilogie de l’auteur : the Engineer Trilogy (la trilogie de l’ingénieur). Ce nouveau triptyque commence par Devices & Desires.

Lire la suite