L’homme électrique, de Victor Fleury

Il y a quelques temps, j’avais fait la découverte de Victor Fleury avec son recueil L’empire électrique qui plongeait le lecteur dans un 19e siècle alternatif. Ce fut une lecture fort plaisante et j’ai donc trouvé facilement la motivation pour me lancer dans l’ouvrage suivant de l’auteur : L’homme électrique. Continuer la lecture de « L’homme électrique, de Victor Fleury »

Alternate Generals, dirigée par Harry Turtledove

Dans mon stock d’anthologie à lire j’ai des ouvrages dont le thème est assez général et d’autres dont il est un peu plus précis. C’est le cas de Alternate Generals une anthologie d’uchronie militaire réalisée sous la direction de Harry Turtledove. J’ai déjà eu l’occasion de parler ici de ses romans, j’étais donc assez curieux de voir ce que donne une anthologie sous sa direction.

Continuer la lecture de « Alternate Generals, dirigée par Harry Turtledove »

Obelisk, de Stephen Baxter

Je parle abondamment sur ce blog de Stephen Baxter et si j’ai surtout évoqué ses nombreux romans, je n’ai pour l’instant chroniqué qu’un seul de ses recueils de nouvelles, Resplendent qui fait partie de sa série des Enfants de la destinée. Mais l’auteur a déjà six autres recueils de nouvelles à son actif, sans parler d’un ou deux recueils d’essais. J’ai donc décidé de me lancer dans un autre de ses recueils : Obelisk.

Continuer la lecture de « Obelisk, de Stephen Baxter »

Navigator, de Stephen Baxter

Après avoir fini Conqueror, je m’étais dis que je n’attendrais pas trop avant de lire le volume suivant de la Time’s Tapestry de Stephen Baxter. Et c’est bien ce que j’ai fait. Voyons donc un peu quelles périodes historiques sont couvertes par Navigator et si le mystère qui se cache derrière les prophéties s’éclaircit un peu.

Continuer la lecture de « Navigator, de Stephen Baxter »

L’empire électrique, de Victor Fleury

Je lis nettement moins d’auteurs francophones d’anglophones. Et le fait d’avoir déjà un certain nombre d’auteurs que je suis de façon régulière et dont je lis peu à peu la plupart (voire tous) des ouvrages ne laisse pas toujours beaucoup de place pour en tester de nouveau. Mais de temps en temps, je trouve le temps et la motivation pour essayer une nouvelle plume. Il y a peu, j’avais enfin franchi le pas avec Lionel Davoust et son La Volonté du Dragon. Cette fois, je m’intéresse à Victor Fleury et mon choix s’est porté sur L’empire électrique.

Continuer la lecture de « L’empire électrique, de Victor Fleury »

Conqueror, de Stephen Baxter

Il n’y a pas très longtemps, j’ai parlé de Emperor, le premier volume de la tétralogie Time’s Tapestry de Stephen Baxter. L’ouvrage m’avait bien plu et j’étais assez curieux de voir vers quoi l’auteur se dirigeait dans la suite de sa série. Je n’ai donc pas trop tardé avant de lire le deuxième volume, intitulé Conqueror.

Continuer la lecture de « Conqueror, de Stephen Baxter »

Emperor, de Stephen Baxter

Si Stephen Baxter est un auteur largement traduit en français (une bonne vingtaine de titres), il reste quantité de textes qui sont encore inédits chez nous (dont une quinzaine de romans). J’ai déjà parlé ici du diptyque formé par Proxima et Ultima. Cette fois, je me lance dans une série un peu plus longue : la Time’s Tapestry qui compte quatre volumes dont le premier s’intitule Emperor.

Continuer la lecture de « Emperor, de Stephen Baxter »

Blood and Iron, de Harry Turtledove

Harry Turtledove est peut-être l’auteur d’uchronie le plus prolifique outre-Atlantique (et probablement l’un des plus prolifiques au monde). J’ai déjà parlé ici de son univers Timeline 191 et puisque jusqu’ici ça m’a bien plu, je poursuis ma lecture. Après le one shot How few remain et la trilogie Great War, je m’attaque donc à une nouvelle trilogie, American Empire, avec Blood and Iron.

Continuer la lecture de « Blood and Iron, de Harry Turtledove »

The Great War, d’Harry Turtledove

Harry Turtledove est considéré outre-Atlantique comme l’un des grands noms de l’uchronie. Son œuvre étant essentiellement inédite en français, je m’y suis intéressé dans la version originale en essayant le début d’une de ses nombreuses séries : How few remain. Ce roman dans un monde où le Sud a remporté la guerre de Sécession m’a suffisamment intéressé pour que je me lance dans l’étape suivant de cette série : la trilogie The Great War.

Continuer la lecture de « The Great War, d’Harry Turtledove »

La brèche, de Christophe Lambert

L’idée du voyage dans le temps n’est pas récente et les auteurs ont exploité l’idée en long, en large et en travers depuis plus d’un siècle. Christophe Lambert utilise plusieurs fois ce concept, notamment dans le premier des romans qu’il publia dans la défunte collection Rendez-Vous Ailleurs des éditions Fleuve Noir : La brèche. La couverture de Manchu suffisait à elle seule à me vendre l’ouvrage et en dépilant récemment des livres non lus, j’ai décidé de m’occuper enfin de celui-là.

Continuer la lecture de « La brèche, de Christophe Lambert »