Resplendent, de Stephen Baxter

L’une des habitudes de Stephen Baxter est d’accompagner la plupart de ses romans d’un ou plusieurs textes courts se passant dans le même univers. Ces textes sont généralement repris par la suite dans un recueil. Dans le cas de l’univers des Xeelees, ces textes courts sont suffisamment nombreux pour être regroupés dans des recueils purement spécifiques. Trois ont été publiés à ce jour. Le premier Vacuum Diagrams accompagne la première série de romans, le Xeelee Sequence (Gravité, Singularité, Flux & Accrétion). Le deuxième, intitulé Resplendent, fait partie de la série des Enfants de la Destinée (Coalescence, Exultant, Transcendance). C’est de ce dernier dont je vais parler ici.

Continuer la lecture de « Resplendent, de Stephen Baxter »

Transcendance, de Stephen Baxter

Il y a bien des années, j’ai commencé à poster mes chroniques sur la série Les enfants de la destinée de Stephen Baxter. Mais je n’ai posté que celles de Coalescence et Exultant. Ma chronique du troisième volume, Transcendance, est restée stockée dans un coin. Faisant un peu de ménage dans mes fichiers, j’ai remis la main dessus et après l’avoir dépoussiéré un brin, la voilà.

Continuer la lecture de « Transcendance, de Stephen Baxter »

Exultant, de Stephen Baxter

La série des Enfants de la destinée de Stephen Baxter a démarré avec Coalesence, qui alternait entre un récit situé vers la fin de l’empire romain et une intrigue dans un futur proche. Le deuxième volet de cette trilogie, Exultant, va beaucoup plus loin, tant dans l’espace que dans le temps. Continuer la lecture de « Exultant, de Stephen Baxter »

Coalescence, de Stephen Baxter

Stephen Baxter était connu en France depuis quelques années, notamment grâce aux Vaisseaux du temps et à sa trilogie de la Nasa, mais ce n’est qu’avec la traduction de Coalescence, premier volume de la série des Enfants de la Destinée, que le public francophone à enfin pu accéder à son univers des Xeelees (même si une novella avait tout de même été traduite auparavant dans l’anthologie Faux rêveur, ainsi que quelques nouvelles dans des publications éparses).