Stone Spring, de Stephen Baxter

Bien qu’étant l’un des écrivains anglophones de SF les plus traduits en français ces vingt-cinq dernières années, Stephen Baxter a de nombreux ouvrages qui restent inédits dans notre langue. J’ai ainsi déjà parlé de sa tétralogie Time’s Tapestry ou bien du diptyque Proxima/Ultima. Cette fois, il va être question de Stone Spring, premier volume de la trilogie Northland.

Continuer la lecture de « Stone Spring, de Stephen Baxter »

Life on Mars, dirigée par Jonathan Strahan

Après Meeting Infinity, j’ai décidé de faire une pause dans la série des anthologies Infinity de Jonathan Strahan pour m’occuper d’une autre antho… de Jonathan Strahan. En route donc pour la planète rouge avec Life on Mars.

Continuer la lecture de « Life on Mars, dirigée par Jonathan Strahan »

Weaver, de Stephen Baxter

J’ai passé de fort bon moments de lecture avec les trois premiers volumes de la Time’s Tapestry de Stephen Baxter. Il est temps maintenant de s’occuper du quatrième et dernier volume et de voir ce que propose l’auteur pour expliquer les éléments singuliers dispersés à travers cette tétralogie.

Continuer la lecture de « Weaver, de Stephen Baxter »

Les incontournables (récents) en SFFF

Je ne participe que très rarement aux divers défis que se lance régulièrement la blogosphère, notamment par flemmardise aiguë. Mais pour une fois, j’ai trouvé un peu d’énergie pour participer à la proposition de Vert de chez Nevertwhere, consistant à proposer des incontournables de la SFFF publiés à partir de 2000. Ceci permettant de proposer autre chose que du Fondation, Dune ou Seigneur des anneaux.

J’ai donc plongé dans mes archives de lecture pour faire le tour de ce que j’ai pu lire depuis 2000. Puis j’ai ensuite vérifié les dates de publication des ouvrages retenus, afin d’éliminer ceux ne répondant pas au critère. J’ai enfin écrémé un petit peu la liste afin de ne conserver que mes « incontournables ». J’entends par là des ouvrages que j’ai beaucoup apprécié, que je suis susceptible de relire un jour, voire que j’ai déjà relu, et que je conseille vivement à tous lecteurices d’imaginaire. Continuer la lecture de « Les incontournables (récents) en SFFF »

Obelisk, de Stephen Baxter

Je parle abondamment sur ce blog de Stephen Baxter et si j’ai surtout évoqué ses nombreux romans, je n’ai pour l’instant chroniqué qu’un seul de ses recueils de nouvelles, Resplendent qui fait partie de sa série des Enfants de la destinée. Mais l’auteur a déjà six autres recueils de nouvelles à son actif, sans parler d’un ou deux recueils d’essais. J’ai donc décidé de me lancer dans un autre de ses recueils : Obelisk.

Continuer la lecture de « Obelisk, de Stephen Baxter »

Navigator, de Stephen Baxter

Après avoir fini Conqueror, je m’étais dis que je n’attendrais pas trop avant de lire le volume suivant de la Time’s Tapestry de Stephen Baxter. Et c’est bien ce que j’ai fait. Voyons donc un peu quelles périodes historiques sont couvertes par Navigator et si le mystère qui se cache derrière les prophéties s’éclaircit un peu.

Continuer la lecture de « Navigator, de Stephen Baxter »

Conqueror, de Stephen Baxter

Il n’y a pas très longtemps, j’ai parlé de Emperor, le premier volume de la tétralogie Time’s Tapestry de Stephen Baxter. L’ouvrage m’avait bien plu et j’étais assez curieux de voir vers quoi l’auteur se dirigeait dans la suite de sa série. Je n’ai donc pas trop tardé avant de lire le deuxième volume, intitulé Conqueror.

Continuer la lecture de « Conqueror, de Stephen Baxter »

Emperor, de Stephen Baxter

Si Stephen Baxter est un auteur largement traduit en français (une bonne vingtaine de titres), il reste quantité de textes qui sont encore inédits chez nous (dont une quinzaine de romans). J’ai déjà parlé ici du diptyque formé par Proxima et Ultima. Cette fois, je me lance dans une série un peu plus longue : la Time’s Tapestry qui compte quatre volumes dont le premier s’intitule Emperor.

Continuer la lecture de « Emperor, de Stephen Baxter »

Resplendent, de Stephen Baxter

L’une des habitudes de Stephen Baxter est d’accompagner la plupart de ses romans d’un ou plusieurs textes courts se passant dans le même univers. Ces textes sont généralement repris par la suite dans un recueil. Dans le cas de l’univers des Xeelees, ces textes courts sont suffisamment nombreux pour être regroupés dans des recueils purement spécifiques. Trois ont été publiés à ce jour. Le premier Vacuum Diagrams accompagne la première série de romans, le Xeelee Sequence (Gravité, Singularité, Flux & Accrétion). Le deuxième, intitulé Resplendent, fait partie de la série des Enfants de la Destinée (Coalescence, Exultant, Transcendance). C’est de ce dernier dont je vais parler ici.

Continuer la lecture de « Resplendent, de Stephen Baxter »

Edge of Infinity, dirigée par Jonathan Strahan

Je vous ai parlé il y a quelques temps d’Engineering Infinity, premier volume d’une série d’anthologies dirigée par Jonathan Strahan. Je pensais attendre encore un peu avant de me lancer dans le volume suivant, mais le visionnage de la série animée anthologique Love, Death & Robots a fortement augmenté l’envie de lire des nouvelles. J’ai donc entamé la lecture du deuxième volume : Edge of Infinity.

Continuer la lecture de « Edge of Infinity, dirigée par Jonathan Strahan »