Blood and Bone, de Ian C. Esslemont

Petit à petit, je continue de faire le tour de l’univers malazéen avec les romans de Ian Cameron Esslemont. Après un Orb, Sceptre, Throne qui revenait du côté de Genabackis, on part avec Blood & Bone faire un tour sur un continent encore inexploré par les autres ouvrages : Jacuruku.

Continuer la lecture de « Blood and Bone, de Ian C. Esslemont »

Orb, Sceptre, Throne, de Ian C. Esslemont

Si j’en ai fini avec Le livre malazéen des glorieux défunts, il me reste encore quelques ouvrages dans la série parallèle écrite par Ian C. Esslemont. Après Stonewielder vient donc le quatrième opus de cette série : Orb, Sceptre, Throne.

Continuer la lecture de « Orb, Sceptre, Throne, de Ian C. Esslemont »

Stonewielder, de Ian C. Esslemont

Quand on explore un univers dans lequel plusieurs œuvres se passent en parallèle les unes des autres, la question de l’ordre de lecture peut se poser. Ce qui est le cas pour les romans écrits par Ian C. Esslemont dans le même univers que ceux de Steven Erikson. Certains fans proposent diverses possibilités pour l’ordre de lecture. Personnellement, j’ai décidé d’insérer entre les huitième et neuvième volumes d’Erikson la lecture du troisième Esslemont, Stonewielder.

Continuer la lecture de « Stonewielder, de Ian C. Esslemont »

Return of the Crimson Guard, de Ian C. Esslemont

En marge du livre malazéen des glorieux défunts de Steven Erikson, j’ai parlé de Night of Knives, « court » roman de Ian C. Esslemont se passant dans le même univers. Et suite à cet ouvrage, l’auteur a signé un accord pour la publication de cinq romans supplémentaires. Mais contrairement au premier qui se plaçait avant le début de la série d’Erikson, ces nouveaux romans s’intercalent en partie dans la série, puis la prolonge. Commençons par Return of the Crimson Guard, dont l’action se situe à peu près entre celle de Reaper’s Gale et de Toll the Hounds.

Continuer la lecture de « Return of the Crimson Guard, de Ian C. Esslemont »

Night of Knives, de Ian C.Esslemont

J’ai déjà abondamment parlé sur ce blog de la série Le livre malazéen des glorieux défunts de Steven Erikson et de façon élogieuse. Mais il me semble avoir un peu oublié d’écrire qu’Erikson n’est pas le seul à l’origine de cette œuvre. Sa série prend ses racines dans un univers de jeu de rôle qu’il a co-créé avec Ian Esslemont. Après avoir fait moult parties et créé toute une tripotée de personnages, les deux compères ont tenté diverses approches (jeu de rôle, script de film, etc.) avant qu’Erikson ne réussisse à vendre Gardens of the Moon a un éditeur britannique puis écrive les neuf volumes suivants. Mais de son côté Esslemont avait aussi écrit deux romans et la série d’Erikson finissant par connaître un certain succès, Esslemont pu faire publier ses ouvrages et se consacrer à l’écriture des suivants. Bref, on se retrouve avec deux séries de deux auteurs différents mais dans un même univers. Voyons donc ce que raconte le premier des romans d’Esslemont intitulé Night of Knives (la nuit des couteaux).

Continuer la lecture de « Night of Knives, de Ian C.Esslemont »