Jésus contre Hitler, de Neil Jomunsi

L’arrivée du numérique dans l’édition permet de remettre en avant des formes de récit un peu délaissées, comme le feuilleton. Si le label Snark a intégré ce principe dès ses premières publications, il n’est pas le premier, plusieurs autres éditeurs primo-numériques ayant déjà franchit le pas. L’un d’entre eux, les éditions Walrus dont j’avais déjà parlé avec un livre dont vous êtes le héros, a su attirer mon attention avec un feuilleton au titre très particulier : Jésus contre Hitler, sous la plume de Neil Jomunsi.

Nous sommes à la fin des années 1960 et David Goldstein, l’un des fleurons des armées de l’Oncle Sam, est recruté par l’Agence B., peut-être l’organisme le plus secret et le plus étrange du gouvernement américain. Là, il va faire la connaissance de son nouveau collègue et surtout découvrir que l’un des pires criminels de l’histoire n’est pas aussi mort que le grand public ne le croit.

Le principe de départ de ce feuilleton a de quoi faire se lever les yeux au ciel : Hitler a survécu et manigance sans cesse de nouveaux plans tordus que Jésus, travaillant plus ou moins pour l’US Army, s’échine à faire échouer. Et les noms des épisodes ne sont pas en reste : Zombies nazies en Sibérie, Heil Yéti !, Tentacules en folie… Tout ça sent bon la série B. Les plans de l’affreux moustachus sont plus délirants les uns que les autres et on voit que l’auteur se fait plaisir à utiliser toutes les créatures qui lui passent sous la main, jusqu’aux horreurs lovecraftiennes, et toutes les ficelles improbables de feuilleton. Pour moi, le seul vrai défaut tient à la qualité un peu inégale des épisodes. En effet, j’ai trouvé le troisième un peu en dessous du reste. Ceci dit, il se termine d’une façon qui normalement ne laisse pas beaucoup de doute dans l’esprit du lecteur sur la nécessité de continuer avec l’épisode suivant.

Alors oui, Jésus contre Hitler n’est pas une œuvre impérissable dont le souvenir restera gravé éternellement dans la mémoire du genre. Mais Neil Jomunsi livre un récit bien rythmé, peuplé de personnages hauts en couleur et dont les épisodes se terminent de façon à donner envie de lire rapidement le suivant. Bref, j’ai vraiment pris mon pied en lisant cette petite série franchement sympathique.

En fait, j’invite toute lecteur d’ouvrages numériques qui recherche un peu de divertissement à tenter le premier épisode de cette série, puis qu’il est disponible gratuitement. Les trois autres sont vendus à des tarifs très abordables et l’éditeur propose même une intégrale des quatre épisodes à un prix encore plus attractifs. Franchement, il n’y a pas de quoi hésiter bien longtemps. A la fin du quatrième épisode, on nous promet que nos héros reviendront dans une nouvelle série. J’attends ça avec plaisir.

Jésus contre HitlerJésus contre Hitler (4 épisodes)
de Neil Jomunsi
illustration de Clément Buée
éditions Walrus Books

Retour au sommaire

5 réflexions sur « Jésus contre Hitler, de Neil Jomunsi »

Répondre à Lune Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *