Le patrouilleur du temps, de Poul Anderson

J’ai parlé ici il y a quelques temps de La patrouille du temps, premier volume de la série du même nom de Poul Anderson. Voyons un peu ce que donne le deuxième volume, intitulé Le patrouilleur du temps.

Continuer la lecture de « Le patrouilleur du temps, de Poul Anderson »

Lies Sleeping, de Ben Aaronovitch

Le temps passe et les volumes de la série Peter Grant de Ben Aaronovitch se succèdent. Après une novella dans laquelle notre héros retournait faire une promenade dans le métro, le voilà de retour pour un roman complet, le septième de la série : Lies Sleeping.

Continuer la lecture de « Lies Sleeping, de Ben Aaronovitch »

Resplendent, de Stephen Baxter

L’une des habitudes de Stephen Baxter est d’accompagner la plupart de ses romans d’un ou plusieurs textes courts se passant dans le même univers. Ces textes sont généralement repris par la suite dans un recueil. Dans le cas de l’univers des Xeelees, ces textes courts sont suffisamment nombreux pour être regroupés dans des recueils purement spécifiques. Trois ont été publiés à ce jour. Le premier Vacuum Diagrams accompagne la première série de romans, le Xeelee Sequence (Gravité, Singularité, Flux & Accrétion). Le deuxième, intitulé Resplendent, fait partie de la série des Enfants de la Destinée (Coalescence, Exultant, Transcendance). C’est de ce dernier dont je vais parler ici.

Continuer la lecture de « Resplendent, de Stephen Baxter »

Libration, de Becky Chambers

Il y a quelques temps, j’ai lu un space opera assez sympathique et plutôt différent de mes habitudes dans le genre : The Long Way to a Small Angry Planet (Un an dans l’espace en français) écrit par Becky Chambers. L’autrice ayant continué à explorer le même univers, j’ai décide de lire le volume suivant : A Closed and Common Orbit (traduit en Libration en français).

Continuer la lecture de « Libration, de Becky Chambers »

La forêt sombre, de Cixin Liu

Il y a quelques temps, j’ai parlé du Problème à trois corps, roman de science-fiction du chinois Cixin Liu. L’ouvrage étant le premier d’une trilogie et m’ayant suffisamment intéressé, j’ai décidé de m’engager dans la lecture du volume suivant : La forêt sombre.

Continuer la lecture de « La forêt sombre, de Cixin Liu »

Réjouissez-vous, de Steven Erikson

J’ai longuement parlé sur ce blog du Livre malazéen des glorieux défunts, décalogie de Steven Erikson. Si depuis la fin de cette série l’auteur a continué à explorer l’univers malazéen, il s’est aussi tourné vers la science-fiction. En plus d’une série de space-opera parodique, dont je parlerai peut-être un jour, Erikson a publié récemment un roman isolé intitulé Rejoice, A Knife to the Heart. Ce dernier a droit à une traduction française chez L’Atalante, sous le titre Réjouissez-vous. Voyons un peu de quoi il retourne.

Continuer la lecture de « Réjouissez-vous, de Steven Erikson »

Sœur Grise, de Mark Lawrence

La troisième série de Mark Lawrence, Le livre des anciens, débutait avec Red Sister (Sœur Écarlate en français) dont j’ai dit grand bien. Ayant enfin récupéré le deuxième volume, Grey Sister (Sœur Grise en français), je me lance dans sa lecture, espérant que ce sera au moins aussi bon.

Continuer la lecture de « Sœur Grise, de Mark Lawrence »

24 vues du Mont Fuji, par Hokusai, de Roger Zelazny

Petit à petit, je poursuis mon exploration de la collection de novella Une Heure-Lumière des éditions du Bélial. Cette fois, il va s’agir d’un texte un peu plus ancien que les précédents, d’ailleurs de la plume d’un auteur disparu depuis une paire de décennies : Roger Zelazny. Voyons donc de quoi il retourne dans ce 24 vues du Mont Fuji, par Hokusai.

Continuer la lecture de « 24 vues du Mont Fuji, par Hokusai, de Roger Zelazny »

The Folding Knife, de K. J. Parker

K. J. Parker fait partie de mes valeurs sûres. Après une dizaine de romans (dont le dernier chroniqué était The Company) et une novella, je n’ai pas encore été déçu par l’auteur. Je continue donc mon parcours à travers sa bibliographie avec pour nouvelle étape The Folding Knife. Continuer la lecture de « The Folding Knife, de K. J. Parker »

Edge of Infinity, dirigée par Jonathan Strahan

Je vous ai parlé il y a quelques temps d’Engineering Infinity, premier volume d’une série d’anthologies dirigée par Jonathan Strahan. Je pensais attendre encore un peu avant de me lancer dans le volume suivant, mais le visionnage de la série animée anthologique Love, Death & Robots a fortement augmenté l’envie de lire des nouvelles. J’ai donc entamé la lecture du deuxième volume : Edge of Infinity.

Continuer la lecture de « Edge of Infinity, dirigée par Jonathan Strahan »