Échec au roi, de Michael Dobbs

Parmi les bonnes lectures de l’année dernière se trouvait un thriller politique intitulé House of Cards. Sa lecture m’avait ravi et il est donc logique que je laisse tenter par Échec au roi, deuxième volume de cette trilogie. La fin du premier volume laisse le principal protagoniste plutôt en bonne position et l’histoire aurait pu s’arrêter là. Mais Michael Dobbs, sans doute suite au succès de ce premier opus, a décidé de continuer à nous parler un peu de Francis Urquhart. Voyons donc ce qui arrive à ce Iago moderne.

Continuer la lecture de « Échec au roi, de Michael Dobbs »

Stormdancer, de Jay Kristoff

Il y a tellement de séries de livres que je n’ai pas encore fini que je suis parfois un peu hésitant à en démarrer une nouvelle. Évidemment, lorsqu’il s’agit d’une nouvelle série d’un auteur fétiche, l’hésitation n’est pas longue. Pour les autres auteurs, c’est déjà moins évident, en particulier pour ceux que je ne connais pas du tout. Il faut alors un ou plusieurs bons arguments pour que je me décide à m’y lancer. La série La guerre du Lotus de Jay Kristoff a donc dû aligner quelques bons appâts pour que je décide de la commencer. Voyons ce que raconte son premier volume, Stormdancer.

Continuer la lecture de « Stormdancer, de Jay Kristoff »

Ray’s Day – Petit parcours d’un lecteur de SF

Organisé pour la première fois l’année dernière à l’initiative de Julien Simon, alias Neil Jomunsi, le Ray’s Day se veut une sorte de fête de la lecture (et pas du livre et de l’édition). L’année dernière je m’étais contenté de repartager quelques chroniques passées concernant des ouvrages qui m’avaient particulièrement plu. Sous l’impulsion de Lelf, j’ai décidé cette année d’aller un peu plus loin et de faire un article digne de ce nom. Restait à en trouver le sujet.

Continuer la lecture de « Ray’s Day – Petit parcours d’un lecteur de SF »

Deadline, de Mira Grant

Il y a un bon moment, je vous avais parlé de Feed, premier volume d’une trilogie consacrée aux zombies, et j’avais trouvé ça pas mal du tout. L’approche originale (en tout cas pour moi) de la question m’avait assez enthousiasmé et j’étais assez curieux de voir ce que Mira Grant pouvait en faire par la suite, même si la fin du premier volume permettait au lecteur de s’arrêter là. J’ai donc fini par lire Deadline, deuxième volume de cette trilogie.

Continuer la lecture de « Deadline, de Mira Grant »

Deadhouse Gates, de Steven Erikson

J’ai déjà parlé sur ce blog d’un roman de fantasy intitulé Gardens of the Moon, premier volume du Malazan Book of the Fallen de Steven Erikson. La série comptant en tout dix volumes, il serait bien que je vous parle un peu de la suite. Je vais donc me pencher sur Deadhouse Gates, le deuxième volume et on va voir si cette série parvient à garder sa qualité ou si, comme ça arrive un peu trop souvent, tout ça commence à se casser la figure dès le deuxième épisode.

Continuer la lecture de « Deadhouse Gates, de Steven Erikson »

Les Manteaux de gloire, de Sebastien de Castell

Je ne résiste pas toujours facilement à l’arrivée d’une nouvelle série de fantasy. La dernière que j’ai inaugurée, Havrefer, ne m’a pas fait très bonne impression, mais les éditions Bragelonne ont rapidement dégainé une autre série en publiant en juin Les manteaux de gloire, du canadien Sebastien de Castell. Annoncé comme une histoire de cape et d’épée, ce livre constituait une tentation trop forte pour que je n’y cède pas. Sa lecture a-t-elle été plus appréciable que celle du Héraut de la tempête ?

Continuer la lecture de « Les Manteaux de gloire, de Sebastien de Castell »