L’Oeil du Temps, de Arthur C. Clarke & Stephen Baxter

Les collaborations entre auteurs ne produisent pas toujours des résultats d’une grande qualité. Le premier livre écrit à quatre mains par Clarke et Baxter, Lumière des jours enfuis, proposait des idées intéressantes mais les personnages étaient inexistants et l’intrigue pas très emballante. Ces deux grands noms de la SF britannique ont remis le couvert avec une trilogie, L’odyssée du temps, dont L’oeil du temps est le premier volume.

La guerre tranquille, de Paul McAuley

Il y a de nombreuses années, j’ai croisé la plume de Paul McAuley au hasard de l’anthologie Faux Rêveur. Sa nouvelle L’histoire en marche m’avait laissé une impression mitigée, étant un texte qui s’inscrivait dans un ensemble plus large et dont le cadre ne m’apparaissait pas clair. La guerre tranquille, roman qui se passe dans la même trame historique, me permet d’explorer un peu plus largement la création de McAuley.