Les démons de Paris, de Jean-Philippe Depotte

Je lis assez peu d’auteurs français et encore moins de premier roman français. Ce début d’année 2010 m’a donné l’occasion de m’occuper du petit dernier en date de chez Denoël, les démons de Paris de Jean-Philippe Depotte.
Ce roman fantastique se passe au début du XXème siècle dans un Paris alternatif à celui de notre histoire. Une femme, Victoire Desnoyelles, dirige le conseil des ministres, et un ministère s’occupe de surveiller les implexes, des gens aux capacités assez particulières. Dans cette ville on s’intéresse particulièrement à Joseph, jeune séminariste en passe d’être ordonné prêtre et qui a la particularité de parler avec les morts. Le tsar Nicolas II s’apprête à visiter la capitale et son métro, les démons intriguent les uns contre les autres, des anges se mêlent de la partie, un révolutionnaire russe traverse le récit, un seigneur mafieux s’inquiète de la situation, l’administration française essaye de démêler l’écheveau et Joseph de surnager au milieu de cette histoire sans y laisser sa raison.
Les demons de paris pocheCe bouquin contient plein de bonnes choses. En plus d’une trame assez classique mais plutot bien maitrisée on y trouve pleins de petites trouvailles sympathiques, dont ces fameux implexes, qui pour certains ont une existence assez curieuse comme ce personnage qui ne se souvient que d’évènements à venir. Les figures historiques réelles sont assez bien employées, qu’il s’agisse de Lénine ou du préfet Lépine. Et puis il y a l’au-delà, le monde d’après la mort et là-dessus Depotte innove en proposant un prochain monde pas forcément si différent du notre en fin de compte et où les enjeux ne sont pas forcément ceux que l’on s’imagine.
Tout ça va relativement vite, on se laisse porter par une plume agréable évoquant parfois celle des romans d’autrefois et le final est mené tambour battant. Certes le livre n’est pas exempt de défaut et on y trouve quelques facilités, mais pour un premier roman Depotte se place déjà très bien et je vais suivre avec intérêt ses prochaines oeuvres.
Bref, un livre que je conseille vivement à tous et qui rassure sur l’état de l’imaginaire français.
les demons de paris gf
Les démons de Paris
de Jean-Philippe Depotte
illustration de Daylon (grand format) Bastien L. (poche)
éditions Denoël (grand format) Folio SF (poche)
  N’hésitez pas et découvrez ce bon livre : grand format ou poche

2 réflexions sur « Les démons de Paris, de Jean-Philippe Depotte »

Répondre à jp Depotte Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *