Dans le sillage de Poséidon, d’Alastair Reynolds

Ces derniers temps, j’ai un peu redécouvert le plaisir de ne pas attendre une année voire plus entre la lecture de deux volumes d’une série qui me plaît. J’ai ainsi lu les trois romans de la trilogie Les enfants de Poséidon d’Alastair Reynolds en moins d’un an. La Terre bleue de nos souvenirs et Sous le vent d’acier m’ont montré que Reynolds n’avait rien perdu de son talent. Est-ce que le niveau est maintenu jusqu’à la fin de cette trilogie ? Réponse avec Dans le sillage de Poséidon.

Continuer la lecture de « Dans le sillage de Poséidon, d’Alastair Reynolds »

Sous le vent d’acier, d’Alastair Reynolds

Alastair Reynolds est un auteur de science-fiction que j’apprécie beaucoup. Il m’est arrivé de laisser passer beaucoup de temps entre deux volumes de son cycle des Inhibiteurs. J’ai décidé d’être un peu plus rapide sur sa dernière série en date, Les enfants de Poséidon. Il s’est donc écoulé moins d’un an depuis ma lecture de La Terre bleue de nos souvenirs, ce qui n’est pas très long chez moi, avant que je ne me lance dans le deuxième volume de cette trilogie : Sous le vent d’acier.

Continuer la lecture de « Sous le vent d’acier, d’Alastair Reynolds »