Reaper’s Gale, de Steven Erikson

Après six volumes et déjà quelques milliers de pages, on peut se dire que l’on a bien avancé dans le Malazan Book of the Fallen de Steven Erikson. Mais il reste encore quatre volumes de plus de trois cent quatre-vingt mille mots chacun, soit plus d’un million et demi de mots. Une paille. Voyons donc où nous emmène le septième opus, intitulé Reaper’s Gale, et nous verrons si les choses commencent à se décanter sérieusement ou si l’on a encore la sensation d’être loin de la fin de l’histoire.

Continuer la lecture de « Reaper’s Gale, de Steven Erikson »

Le voyageur, de James Smythe

On tombe parfois sur des ouvrages un peu curieux, que ce soit dans le thème abordé, le ton ou bien l’emballage. Ainsi Le voyageur de James Smythe se promène sous une couverture qui peut évoquer un film à propos de gens perdus dans l’espace. Voyons un peu s’il s’agit vraiment d’un bouquin parlant de naufragé de l’espace.

Continuer la lecture de « Le voyageur, de James Smythe »

The Rhesus Chart, de Charles Stross

Le temps passe et les volumes de la Laverie défilent. L’année dernière, je vous parlais de The Apocalypse Codex, quatrième volume de la série dans lequel Bob Howard découvrait toutes les joies du télévangélisme et de la gestion de personnel. Charles Stross était trop bien parti pour s’arrêter là et l’on va voir un peu ce qu’il en est de The Rhesus Chart. En attendant de passer au sixième volume (sorti l’année dernière), un septième qui arrive ce mois-ci et normalement un huitième l’année prochaine. Mais n’allons pas trop vite en besogne et occupons-nous d’abord du cinquième opus.

Continuer la lecture de « The Rhesus Chart, de Charles Stross »

L’inspecteur Zhen et la traite des âmes, de Liz Williams

La fantaisie urbaine est généralement l’occasion d’enchanter un peu le réel en y intégrant quelques-uns des éléments clés de la fantasy. Néanmoins, j’ai pour l’instant lu essentiellement des productions d’inspirations occidentales, où un imaginaire principalement européen se mélange avec un milieu urbain nord-américain ou européen. Mais on peut trouver des livres qui proposent d’autres options, comme cela semble le cas de L’inspecteur Zhen et la traite des âmes, de la britannique Liz Williams.

Continuer la lecture de « L’inspecteur Zhen et la traite des âmes, de Liz Williams »