Le puits des histoires perdues, de Jasper Fforde

Après avoir relu les deux premiers volumes de la série Thursday Next de Jasper Fforde, il était assez évident que j’enchaînerais assez rapidement avec le troisième. D’autant plus que le deuxième épisode se termine en laissant beaucoup de choses en suspens. L’occasion de voir si l’auteur arrive à maintenir le niveau après deux opus à la qualité croissante. Voyons donc ce qu’il en est de Le puits des histoires perdues.

Continuer la lecture de « Le puits des histoires perdues, de Jasper Fforde »

L’héritage du Loch Ness, de Boyd Morrison

Après deux premiers volumes dont la lecture fut plaisante, il est assez logique que j’ai lu L’héritage du Loch Ness, troisième épisode des aventures de Tyler Locke par Boyd Morrison. Et si Nessie ne constitue pas vraiment un trésor archéologique, au contraire de l’arche de Noé ou du trésor du roi Midas, l’idée de s’intéresser à la plus célèbre légende aquatique a de quoi éveiller mon intérêt.

Continuer la lecture de « L’héritage du Loch Ness, de Boyd Morrison »

$pace O.P.A., de Greg Costikyan

Le thème de l’économie n’est pas celui qui revient le plus dans la SF et même si c’est un élément que l’on peut voir traiter dans certains ouvrages, notamment dans la trilogie martienne de Kim Stanley Robinson, il reste presque toujours comme un élément de fond. Mais comme à peu près tout et n’importe quoi a déjà été mis en scène à travers la littérature de SF, l’économie a eu droit à quelques ouvrages, dont le curieux $pace O.P.A. de Greg Costikyan.

Continuer la lecture de « $pace O.P.A., de Greg Costikyan »

Midnight Tides, de Steven Erikson

Après quatre volumes du Malazan Book of the Fallen, vous commencez à connaître la chanson. Est-ce que ce nouveau volume ne marque pas le déclin de la série ? Erikson arrive-t-il toujours à surprendre et à émerveiller ? On peut aussi se demander si l’on n’est pas un peu fatigué une fois arrivé au bout du cinquième volume, soit seulement la moitié de la série. La même question peut se poser pour La Roue du Temps, Le Trône de Fer ou La Compagnie Noire. Bref, plus une série dure et plus le risque de voir le lecteur abandonner augmente. On va donc voir si Midnight Tides est le volume de trop pour Erikson ou si au contraire il relance la machine pour encore un tour.

Continuer la lecture de « Midnight Tides, de Steven Erikson »